• logo linkedin
  • logo email
Dans le cadre de leur coopération bilatérale, les gouvernements du Vanuatu et de Nouvelle-Calédonie ont sollicité auprès de l’AFD, via la Facilité de Financement des Collectivités locales (FICOL), une subvention de 700 000 euros pour le renforcement de la sécurité du principal aéroport du Vanuatu.
Contexte

Dans un contexte où le tourisme est la première source de croissance, plusieurs compagnies aériennes asiatiques et nord-américaines refusent, pour des raisons de sécurité, de poser leurs appareils sur la piste de Bauerfield, le principal aéroport du Vanuatu. Conscient de cette difficulté le gouvernement du Vanuatu a sollicité un financement de la Banque Mondiale, pour remettre aux normes internationales ses infrastructures aéroportuaires.

Toutefois, au-delà de ces travaux de rénovation et pour garantir une exploitation financièrement stable de l’aéroport, le projet tient à deux enjeux: premièrement, la mise aux normes de sécurité internationales de la caserne des pompiers, pour accueillir des appareils gros porteurs et deuxièmement, la réduction des coûts opérationnels de l’aéroport, et la diminution de son empreinte carbone, grâce à l’installation d’une structure de production d’énergie solaire. 

Deux objectifs auxquels tâchent de répondre les deux opérateurs en charge des infrastructures aéroportuaires la CCI Nouvelle-Calédonie d’un côté et l'Airport Vanuatu Limited de l’autre, à travers des actions de coopération. 

Descriptif

Le projet comprend deux composantes principales :

  • L’extension de la caserne des pompiers de l’aéroport qui permettra d’accueillir de nouvelles équipes de pompiers et des équipements pour répondre ainsi aux normes de sécurité internationales nécessaires pour l’accueil de gros porteurs. 
  • L’installation d’une centrale photovoltaïque et d’autres équipements de meilleure performance énergétique permettant à l’exploitant AVL de tester et de développer des dispositifs techniques qu’il pourra ensuite appliquer à sa stratégie de certification Airport Carbon Accreditation.
Impacts
  • Contribuer au développement du tourisme par la mise aux normes de sécurité en vue d’accueillir des gros porteurs ;
  • Initier la dynamique de réduction de l’empreinte carbone de l’aéroport par le développement d'énergie renouvelable et la promotion de dispositifs plus performants. 
08/12/2017
project start date
financing tool
700 000
EUR
amount of the program
En cours
status
Commune de Port Vila
beneficiaries