• logo linkedin
  • logo email
La population du Niger, estimée à 17 millions d'habitants, réside à près de 80 % en zone rurale. Le taux d’accès à l’eau potable en milieu rural était d’environ 50 % en 2013, contre un taux de desserte de 86 % en milieu urbain, et des disparités assez fortes dans l’accès à l’eau sont constatées entre et au sein des régions en milieu rural. Le secteur de l’assainissement affiche, quant à lui, un retard très important, avec de très faibles taux d’accès à des ouvrages d’assainissement améliorés
Contexte

Le programme cible la région de Tillabéry, au sud-ouest du Niger. Bien que cette région soit traversée par le fleuve Niger sur plus de 410 km, elle présente un faible taux d’accès à l’eau potable, particulièrement dans les zones à potentiel épidémique du choléra le long du fleuve. Les populations, qui se concentrent particulièrement sur une bande de 10 kilomètres de part et d’autre du fleuve et sur des îles au milieu des bras du fleuve Niger, s’approvisionnent aujourd’hui majoritairement à partir des eaux du fleuve ou de ses affluents, sans traitement. L’accès des populations à des ouvrages d’assainissement améliorés est également limité. Cette situation accroît les risques de maladies hydriques et de propagation du choléra.

Descriptif

L’objectif de ce programme d'hydraulique villageoise est l’amélioration durable des conditions de vie des populations rurales de la région de Tillabéry, par un meilleur accès à l’eau potable et à l’assainissement. 
Il programme comprend :

  • La construction de 13 mini-adductions d’eau potable (simples ou multi-villages) à partir des eaux du fleuve pour les localités insulaires et riveraines du fleuve et la réhabilitation d’une station de traitement existante,
  • La construction de 105 latrines dans les lieux publics,
  • La mise en place de dispositifs de vidange et de valorisation des boues de vidange,
  • La mise en place d’un  dispositif de financement de latrines familiales à travers de micro crédit,
  • Le projet prévoit également d’appuyer les différents acteurs (MHA, communes) dans la mise en œuvre des stratégies nationales en matière d’approvisionnement en eau potable et assainissement et de décentralisation à travers la formation et le renforcement des compétences.
Impacts

Le programme contribuera à améliorer la santé de la population, à libérer les femmes et les jeunes filles de la corvée d’eau. Ceci impactera positivement l’économie locale grâce à une productivité accrue des habitants. Les activités d’éducation à l’hygiène et la promotion de latrines améliorées auront des effets positifs sur le cadre de vie des populations bénéficiaires et sur l’environnement.

Sur le plan institutionnel, le programme contribuera à renforcer les capacités des collectivités locales dans l’exercice de leur fonction de maîtrise d’ouvrage et à susciter l’émergence de systèmes de gestions intercommunaux. Les appuis institutionnels au niveau du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement permettront de renforcer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre des stratégies nationales.
 

01/01/2015
project start date
Région de Tillabéry
location
financing tool
15 000 000
EUR
amount of the program
En cours
status
République du Niger
beneficiaries