• logo linkedin
  • logo email
L’Ouganda fait du secteur énergétique une priorité, mais ses infrastructures sont encore insuffisantes. L’AFD soutient la construction d’une ligne haute-tension et l’extension de postes de transformation entre 2 grandes villes du Sud-Ouest.
Contexte

L’Ouganda compte 40 millions d’habitants, dont 80 % vivent en zone rurale. Si le PIB augmente en moyenne de 5 % par an, le pays doit investir dans l’énergie pour soutenir son économie.    


Le gouvernement ougandais mène une politique volontariste dans le secteur : le programme Vision 2040  et le 2e Plan de développement national à horizon 2020 prévoient d’investir dans les infrastructures pour fournir à terme de l’électricité à l’ensemble du pays.
Masaka et Mbarara, les deux villes les plus importantes du sud-ouest, ne sont reliées que par une ligne en 132 kV saturée. Ce tronçon manquant n’est pas seulement clé pour les besoins de la population locale, mais également pour l’interconnexion Kenya-Ouganda-Rwanda, nécessaire au développement d'un marché régional de l’électricité.

Descriptif

L’AFD finance la construction d’une ligne  haute-tension entre les villes de Masaka et Mbarara.
Le projet comporte 4 composantes :

  • la construction entre Masaka et Mbarara d’une ligne de 130 km initialement mise en service en 220 kV puis relevée à 400 kV en 2025 ;
  • l’extension en 220 kV des postes électriques de Masaka et Mbarara, eux aussi relevés ultérieurement en 400 kV ;
  • la supervision et le contrôle des travaux par une assistance à maîtrise d’ouvrage auprès de l’opérateur national, l’Uganda Electricity Transmission Company Limited (UETCL) ;
  • le renforcement des capacités d’UETCL sur l’opération et la maintenance de lignes en 400 kV ;
  • Le montant du projet est estimé à 84,7 M€. L’AFD apporte un financement de 37,1 M€. Le reste du financement est assuré par la KfW, via un prêt de 35 M€, et par l’Etat ougandais.
Impacts

Au niveau local : amélioration de la fiabilité et de la sécurité de l’électricité fournie dans le Sud-Ouest de l’Ouganda, en particulier dans le district de Mbarara.

Au niveau national : accroissement des performances techniques et opérationnelles du réseau de transmission.

Au niveau interrégional : facilitation de l’interconnexion électrique Kenya-Ouganda-Rwanda en alignant la tension du tronçon Masaka-Mbarara sur celle des autres tronçons.

Le but du projet est de fournir des infrastructures de transport d’électricité adéquates pour respecter les besoins en énergie de la population et d’améliorer la qualité d’accès à l’électricité et sa sécurité dans la région.

02/04/2018
project start date
25 ans
Duration of funding
sectors
Masaka
location
En cours
status
Gouvernement ougandais
UETCL
beneficiaries
KfW
co-financiers