• logo linkedin
  • logo email
Face à l’enjeu des maladies infectieuses (paludisme, SIDA) à l’ouest du pays et aux limites de l’offre en matière de cardiologie et oncologie à l’est, l’Aga Khan souhaite étendre et renforcer les hôpitaux de Kisumu et de Mombasa, ainsi positionnés en établissements de référence pour les soins secondaires dans leurs comtés respectifs.
Contexte

La lutte contre les maladies transmissibles reste le défi prioritaire du pays, avec en premier lieu la lutte contre le VIH/Sida, mais le pays connait en parallèle une véritable transition épidémiologique avec une nette progression des maladies non transmissibles (diabète, cancer, maladies cardiovasculaires).
Le rôle joué par le secteur privé dans l’offre de soins est reconnu par le Ministère de la Santé, le secteur privé étant apparu comme un appui efficace à une politique publique contrainte budgétairement.  Dans ce contexte, le réseau de soins de santé de l’Aga Khan Health Service au Kenya, constitué des hôpitaux de Nairobi, Kisumu, Mombasa et d’un réseau de centres de santé primaire, joue un rôle décisif dans l’amélioration de l’offre de soins.

Descriptif

L’objectif est de contribuer à améliorer la santé des populations kenyanes en positionnant les hôpitaux de Kisumu et Mombasa en hôpitaux de référence pour les soins secondaires dans leurs comtés respectifs. L’hôpital de Kisumu, situé dans une région où les taux de VIH/Sida et de paludisme sont extrêmement élevés, va augmenter sa capacité et renforcer son offre de service sur les maladies infectieuses. L’hôpital de Mombasa se positionnera sur des sous-spécialités en cardiologie et en oncologie, pour lesquelles l’offre est extrêmement limitée dans le comté. Ces deux hôpitaux sont respectivement au sommet de leur cluster autour duquel AKHS-K développera :

  • des centres de santé périphériques,
  • un concept d’e-santé (mise en réseau des centres périphériques et des hôpitaux) et
  • des partenariats avec les centres de soins publics.
Impacts

Ce projet contribuera à une meilleure accessibilité de l’offre: accessibilité géographique (centre des santés périphériques) mais également financière grâce au programme de soutien financier aux patients défavorisés et au programme de santé maternelle et infantile. 8 600 000 personnes seront desservies par les hôpitaux et centres périphériques de Mombasa et de Kisumu, 244 200 patients bénéficieront de leurs services chaque année.

02/01/2017
project start date
20 ans
Duration of funding
Kisumu/ Mombasa
location
19 500 000
USD
amount of the program
En cours
status
Aga Khan Health Services Kenya
beneficiaries