• logo linkedin
  • logo email
Dans le sud-est de la Mauritanie, l’AFD participe à l’amélioration les conditions de vie des populations, en contribuant significativement à améliorer l’accès des populations à l’eau potable et aux services d’assainissement de base. Un projet soutenu par l'Union européenne.
Contexte

Les caractéristiques géographiques et climatiques de la Mauritanie font de l’accessibilité à l’eau un défi historique majeur et permanent. À cette problématique structurelle est venue s’ajouter, suite à la sédentarisation rapide et massive des populations, celles de l’assainissement. Le secteur de l’hydraulique demeure confronté à la triple problématique de la limitation de la ressource, de la sédentarisation rapide des populations, et de l'augmentation constante des besoins.

Actuellement, moins de 30 % de la population rurale est reliée à un réseau d’eau potable et moins de 15 % possède un accès à l’assainissement amélioré, alors que les diarrhées sont parmi les premières causes de mortalité infantile, qui s’élève à 5% pour les enfants de moins de 5 ans (Unicef 2017).

Descriptif

L’AFD soutient la promotion de bonnes pratiques relatives à l’hygiène et l’assainissement et le déploiement d’infrastructures d’accès à l’eau et à l’assainissement. Le projet vise un double objectif :

  • améliorer l’accès à l’eau potable et à l’assainissement : cet axe prévoit la construction de systèmes d’alimentation en eau potable à partir du barrage et de la retenue d’eau de surface de Foum Gleita ainsi que la construction d’équipements collectifs d’assainissements, particulièrement dans les écoles ;
  • améliorer les pratiques d’hygiène et d’assainissement via une démarche d’assainissement total piloté par la communauté qui s’appuie sur la formation de comités villageois d’hygiène.

L'AFD soutient le projet via un prêt de 22,3 millions d'euros et une délégation de fonds de l'Union européenne de 4,71 millions d'euros. Le financement des infrastructures d’accès à l’eau potable vient s’ajouter à des financement de la BIsD et du FADES pour un montant total du projet de 90 millions d'euros.

Impacts
  • Élargissement de l’accès à l’eau potable au bénéfice de 100 000 personnes dans 200 localités rurales
  • Élargissement de l’accès à des infrastructures d’assainissement améliorées au bénéfice de 120 000 personnes, principalement des enfants
  • Amélioration des pratiques relatives à l’hygiène et l’assainissement pour 150 000 personnes dans 500 localités rurales et baisse des risques sanitaires et des maladies liées à l’eau 
  • Résorption des inégalités géographiques entre villes et zones rurales
  • Réduction des inégalités femmes/hommes par suppression de la corvée d’eau
16/12/2012
project start date
Wilayas du Gorgol, du Brakna et de l’Assaba
location
27 010 000
EUR
amount of the program
En cours
status
Ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement mauritanien
beneficiaries
Union européenne
co-financiers

Le contenu de cette fiche projet relève de la seule responsabilité de l’AFD et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne.