• logo linkedin
  • logo email
Le projet s’inscrit dans le programme Kandadji de régénération des écosystèmes et de mise en valeur de la vallée du Niger, qui a pour objet la construction d’un barrage multi-usages, l’aménagement et l’appui à la mise en valeur d’un périmètre irrigué de 45 000 ha le long du fleuve Niger, la sécurisation en eau de la ville de Niamey et la construction d’une centrale hydro-électrique de 130 MW. Le barrage de type mixte terre homogène / béton sera situé à environ 180 km à l'amont de Niamey et à 61 km de la frontière avec le Mali.
Contexte

La finalité de programme est de soutenir le développement économique et l’amélioration du bien-être des populations du Niger en favorisant l’utilisation des ressources énergétiques locales. La centrale hydroélectrique de 130 MW placée sur le fleuve Niger contribuera à l’augmentation et à la sécurisation des capacités de production électrique du pays. En effet, malgré la récente mise en service de la centrale thermique de Gorou Banda (80 MW), les délestages intempestifs en période de pointe continuent de grever l’économie du pays.

Le gouvernement nigérien souhaite donc, dans un horizon relativement proche, augmenter sa production électrique, diversifier son mix de production, réduire sa dépendance aux importations d’énergie et améliorer la compétitivité de son mix énergétique en réduisant les dépenses en hydrocarbures.

Descriptif

Le projet consiste en la fourniture des équipements hydro-électromécaniques de la centrale de production d’électricité en co-financement avec la Banque mondiale. Les ouvrages seront construits en deux étapes avec les adaptations suivantes : une première permettant une exploitation du barrage à la cote 224, soit une production annuelle moyenne de 435 GWh La seconde à la cote 228 permettra une production annuelle moyenne de 660 GWh, portant la longueur totale de la digue du barrage à 8 kilomètres.

Impacts

L’objectif global est de contribuer à réduire la pauvreté grâce à la régénération naturelle des écosystèmes fluviaux, l’amélioration de la sécurité alimentaire et la couverture des besoins en énergie électrique. Il permettra un soutien à l’étiage à l’aval, à partir duquel des activités visant à atteindre les objectifs de lutte contre la dégradation de l'écosystème du fleuve Niger et de sécurisation des activités socio-économiques exercées dans la zone, pourront être mises en oeuvre. La réalisation de ce barrage demande le déplacement d’environ 50 000 personnes pour lesquels un programme de réinstallation et d’accompagnement est mis en place.

01/01/2015
project start date
4 ans
Duration of funding
sectors
Niger
location
financing tool
50 000 000
EUR
amount of the program
En cours
status
République du Niger
beneficiaries