• logo linkedin
  • logo email
Du 10 au 12 juillet, l’Agence française de développement organisait sa deuxième université d’été consacrée à l’outil de modélisation économique GEMMES. Elle a réuni 23 chercheurs et économistes du monde entier. Objectif : adapter l’outil dans six pays : Brésil, Colombie, Côte d’Ivoire, Maroc, Tunisie et Vietnam. Cinq participants racontent.
  • Ha Nguyen, doctorante à l’université de Rouen (GEMMES Vietnam) :

« Je suis venue pour rencontrer d’autres chercheurs et partager nos expériences dans l’avancée de la modélisation du climat. C’est un programme important et les équipes de l’AFD nous aident à intégrer la dimension climatique dans ce nouveau modèle, le premier de ce genre dans l’économie vietnamienne ! J’espère qu’il va devenir un outil pour le gouvernement vietnamien dans sa prise de décision des politiques publiques. »

université été GEMMES AFD Agence française de développement
© Vincent Macher / AFD

 

  • Charles Doukouré Fe, enseignant-chercheur à l’École de statistiques d’Abidjan, chercheur à la Cellule d’analyse de politiques économiques du CIRES (GEMMES Côte d’Ivoire) :

« L’AFD nous donne les outils pour mieux prendre en compte les aspects climatiques dans l’adaptation du modèle GEMMES et, du même coup, la faciliter. C’est important car en Côte d’Ivoire nous sentons déjà les effets du changement climatique. Il nous faut rompre avec la tradition économique et ce modèle vient révolutionner les outils actuellement à disposition du gouvernement ivoirien. »

université été GEMMES AFD Agence française de développement
© Vincent Macher / AFD

 

  • Rym Chaker, ingénieure énergétique (GEMMES Tunisie) :

« Après trois jours de rencontres, je comprends mieux les situations et les avancées des travaux des autres chercheurs. On est tous dans une situation similaire, et l’AFD dispose du squelette du modèle qu’on va ensuite adapter dans nos pays respectifs. Ça permet de créer une vision complète de la situation de nos pays. Pour la Tunisie, en pleine période transitoire, c’est primordial. »

université été GEMMES AFD Agence française de développement
© Vincent Macher / AFD

 

  • Naima Darouich, économiste à la Direction des études et des prévisions financières du ministère de l’Économie et des finances du Maroc (GEMMES Maroc) :

« L’AFD a fait venir des spécialistes d’ailleurs et de ses propres rangs. Marie-Noëlle Woillez et Antoine Godin sont des experts dans leurs domaines qui nous enseignent comment nous approprier GEMMES pour l’utiliser dans d’autres thématiques, toujours en lien avec la question climatique. C’est très important pour le Maroc : nous venons de signer un projet avec l’AFD, et cette rencontre nous a permis de mieux comprendre le dispositif, les difficultés et les écueils à éviter. »

université été GEMMES AFD Agence française de développement
© Vincent Macher / AFD

 

  • Rafael Cattan, diplômé de l’université d’État de Rio de Janeiro (GEMMES Brésil) :

« Je suis économiste, je ne connaissais donc que partiellement le contexte climatique avant cette rencontre. C’est une opportunité de construire de nouvelles recherches ensemble. L’AFD développe l’un des seuls modèles qui prend réellement en compte les marchés financiers et leur manière de travailler. C’est bien plus connecté à la réalité que tout ce qui a été fait auparavant. »

université été GEMMES AFD Agence française de développement
© Vincent Macher / AFD


 

Articles les plus lus