• logo linkedin
  • logo email
Le projet de l'ONG BATIK International a pour but de contribuer à réduire la violence à l’égard des femmes par la mise en œuvre d’un dispositif intégré de prévention, de prise en charge et d’accompagnement des victimes sur la rive Sud de la Méditerranée.
Descriptive

La violence à l'égard des femmes est une problématique mondiale qui affecte les progrès d'une société. Longtemps occultée et appréhendée comme un fait ne concernant qu’un nombre assez limité de femmes, la violence basée sur le genre, est désormais reconnue comme une grave atteinte aux droits humains et un problème de santé publique majeur. Les femmes victimes de violence sont particulièrement vulnérables et exposées à des situations d’exclusion. 

Le projet KARAMA contribue à soutenir des initiatives locales pour l’insertion sociale et économique de ces femmes en Algérie, en Égypte, au Maroc et en Tunisie grâce à la prévention en amont des violences, la mise en place des dispositifs d’accueil des femmes et l’accompagnement à leur insertion. 

Les hommes et garçons des quartiers ciblés, ainsi que les représentant-e-s des services publics et des OSC locales seront également ciblés, notamment via des sessions de sensibilisation et des campagnes de santé. En Algérie et en Égypte, des actions spécifiques de renforcement de capacités d’OSC locales à accompagner les femmes seront également proposées pour toucher un plus grand nombre de femmes et jeunes filles. 

ONG

BATIK International est une association de solidarité qui œuvre contre la pauvreté et l’injustice sociale, en développant des projets en partenariat avec des organisations locales, en France et à l’international, dans le but de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des personnes vulnérables. 

Le développement du pouvoir de choisir et d’agir des personnes vulnérables est au cœur de la mission de l’association.

Partners

Dans chaque pays d’intervention, le projet est piloté par des associations locales :

  • L’AFAD (Algérie) assure des missions d’appui et de soutien, en particulier auprès des femmes
  • L’EACD (Égypte) développe des projets dans les banlieues du Caire, dépourvues de services publics
  • La LDDF (Maroc) sensibilise à l’égalité femme-homme et propose aux femmes une orientation et un accueil
  • Beity (Tunisie) lutte contre les discriminations et la vulnérabilité économique et sociale des femmes.
     
Aimed results
  • Les capacités des acteurs de la société civile à accueillir et accompagner les victimes de violences de genre sont renforcées.
  • Les femmes, les parties prenantes et les communautés sont mieux informées sur la violence de genre et les femmes, en pleine connaissance de leurs droits, sont capables de demander un soutien. 
  • La capacité de résilience des victimes est augmentée grâce aux services juridiques, médicaux et psychologiques mis en place dans les quartiers populaires.
  • Les conditions de vie des femmes victimes de violence sont améliorées.
Algérie, Égypte, Maroc, Tunisie
Location
372 000 Euros
Amount of AFD financing
78 831 Euros
Total amount of the project
Financing tool
October 2018
Date of the project
3 ans
Project duration
En cours
Trạng thái