L'AFD, l'eau et l'assainissement : mieux gérer la ressource et relever le défi de l'accès universel
Eau potable à Kinshasa

Appuyer la définition de cadres sectoriels clairs et efficaces

Nouvelle usine de traitement de l'eau de Jodhpur

Appuyer la définition de cadres sectoriels clairs et efficaces 

La première priorité de l’AFD est le renforcement de la gouvernance nationale et locale permettant d’assurer une gestion technique et financière durable du secteur et ainsi d’accompagner nos partenaires au-delà des projets financés.

Près de 50 % des projets prévoient des appuis institutionnels et plus de 80 % incluent des actions de renforcement des capacités.

Fournir des services d’eau et d’assainissement de qualité

Distribution d'eau aux élèves en Ouganda

Fournir des services d’eau et d’assainissement de qualité

Dans les contextes de croissances urbaine et démographique accélérées que connaissent beaucoup de pays en développement, garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement représente un défi considérable. Pour y répondre, l’AFD finance la construction et la réhabilitation d’infrastructures de production et de distribution d’eau potable, en ciblant prioritairement les quartiers précaires et les zones d’extension urbaine, comme par exemple dans la localité de Kabala à Bamako ou dans les quartiers défavorisés de Dacca au Bangladesh. Nous finançons la construction d'infrastructures qui améliorent et étendent les services d'assainissement, comme à Santa Catarina au Brésil ou à Tunis

Définis en concertation avec les autorités responsables des services d’eau et d’assainissement, ces projets accordent une attention particulière aux lieux publics tels que les écoles et les centres de santé. Ils intègrent également des campagnes de sensibilisation à l’hygiène afin de réduire l’incidence des maladies liées à la consommation d’eau impropre.

Particulièrement vigilante à la pérennité des infrastructures qu’elle finance, l’AFD travaille en étroite collaboration avec ses partenaires afin de garantir la qualité et la durabilité des services d’eau et d’assainissement. Elle veille aussi à ce qu’ils soient accessibles pour tous, y compris les plus démunis.

Les zones rurales ne sont pas délaissées : des programmes spécifiques sont mis en œuvre dans les petites villes et les bourgs ruraux pour fournir des niveaux de services comparables à ceux développés dans les grands centres urbains.

Gérer durablement la ressource en eau

Traitement des eaux usées au Maroc © Francisco Zizola pour l'AFD

Gérer durablement la ressource en eau

Pour répondre à la forte augmentation de la demande, l’AFD prône une gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). Cette gestion durable de l'eau permet de garantir une répartition concertée entre les différents usages (agricoles, domestiques, énergétiques, industriels) et de tenir compte des besoins des écosystèmes.

Dans un contexte de changement climatique, en particulier de sécheresses, nous mettons la priorité sur la gestion durable de l'eau et l’efficience de l’utilisation de l’eau dans les activités les plus consommatrices : agriculture, industrie et eau potable. L’objectif : préserver la ressource à la fois en quantité et en qualité. Nous soutenons ainsi la Mekong River Commission qui assure une gestion durable, intégrée et concertée du bassin du Mékong pour optimiser les usages entre secteurs et pays et préserver la ressource.

Pour préserver la quantité, nous soutenons les projets de réduction des pertes et des gaspillages, les initiatives permettant de renouveler les nappes phréatiques, ainsi que des mesures « non conventionnelles » telles que la réutilisation des eaux usées pour l’agriculture et l’industrie, le dessalement de la mer ou la construction de barrages.

Pour préserver la qualité, nous finançons la construction de stations d’épuration des eaux domestiques et de traitement des effluents industriels.

Maîtriser le risque inondation

Par manque de drainage, certains quartiers sont exposés aux inondations. Ici à Fortaleza au Brésil

Maîtriser le risque inondation

Les inondations constituent le phénomène touchant le plus grand nombre de personnes à l’échelle mondiale. L’Asie est le continent le plus exposé de la planète : 9 des 10 pays les plus affectés par les inondations sont asiatiques.

L’AFD finance des projets de gestion des eaux pluviales dans les grandes villes où les inondations causent des dégâts importants et freinent le développement économique, comme à Yaoundé au Cameroun, ou dans la banlieue de Dakar au Sénégal. Situés dans des zones vulnérables, ces projets améliorent la résilience des villes en contribuant à l’adaptation au changement climatique. Notre stratégie de gestion du risque inondation repose sur trois principes complémentaires et interconnectés : la prévention, la préparation et la culture du risque.

Pour prévenir le risque, l’AFD promeut une organisation du territoire qui permette d’anticiper la survenue d’une inondation bien en amont de la situation de crise. Nos priorités : limiter l’urbanisation en zone inondable et gérer l’occupation des sols. Nous préparons également les populations concernées à la gestion de la crise pour faciliter la réaction à la survenue d’une inondation. L’objectif : mettre les personnes en sécurité et assurer un retour rapide à la normalité des principaux services et activités du territoire. Enfin, nous transmettons une culture du risque à l’ensemble des acteurs concernés (institutions publiques et privées, société civile et population) afin d’améliorer la résilience et la capacité d’adaptation des villes.

1,2
milliard d’euros engagés en 2018 dans le secteur
4
millions de personnes bénéficieront d'un service d'alimentation en eau potable géré en toute sécurité
1
million de personnes auront accès à un service d’assainissement géré en toute sécurité

Au cœur des enjeux du développement durable, l’accès à l’eau et à l’assainissement est reconnu comme un droit humain par les Nations unies depuis 2010. Source de vie et de biodiversité, la ressource en eau est un bien mondial et sa préservation est l'un des principaux défis environnementaux du XXIe siècle. L’eau et l’assainissement sont également des moteurs incontournables d’une croissance plus verte et solidaire.

La place prioritaire de l’eau, de l’assainissement et de la gestion durable de l'eau dans l’agenda international de lutte contre la pauvreté depuis plus de dix ans a permis la réalisation d’avancées significatives, mais de nombreux progrès restent à accomplir : plus de deux milliards de personnes n’ont pas accès à un service d’eau potable de qualité à domicile, et plus d’une personne sur trois ne dispose pas d’un assainissement adapté. Sous pression, la ressource eau est également particulièrement vulnérable au changement climatique. Enfin, le secteur souffre toujours d’un déficit de gouvernance, ce qui nuit à son efficacité et freine les investisseurs potentiels.

Au 31 décembre 2018, 185 projets financés par l'AFD sont en cours d’exécution dans le secteur de l’eau et l’assainissement. Cela représente un montant total de financements de l’AFD de 5,6 milliards d’euros, dont 4,3 milliards d’euros restant à verser.

Interactive map
This map is for illustrative purposes only and does not engage the responsibility of the AFD Group
Geography
Funding type
Antennas
Filters

Geography

Tout cocher
Tout décocher

Funding type

Tout cocher
Tout décocher

Antennas

Display local antennas

Filters

Launch search
See map of all projects