L’AFD et les Comores : mettre fin à une grande vulnérabilité économique
Piste d'accès au captage et station de pompage à Bongweni, Anjouan, Comores

Améliorer le système de santé de l'Union des Comores

Comores centre de santé consultation homme femme Nawal

Améliorer le système de santé de l'Union des Comores

Contribuer à l’amélioration du système de santé de l’Union des Comores est une des priorités de l’AFD. Son action porte une attention particulière sur la santé maternelle et infantile, ainsi que l’accès aux soins des plus démunis.

Cinq projets ont permis d’améliorer :

  • La qualité des soins offerts par les hôpitaux de référence du pays ;
  • L’accès aux soins obstétricaux ;
  • La santé maternelle sur l’île d’Anjouan (maternité et postes de santé) ;
  • La qualité des services et la professionnalisation de Caritas Comores et de son centre de soins de Moroni ;
  • Le renforcement de la santé communautaire.

Mieux gérer et protéger les ressources

Comores eau Filtre Eau potable Sima JF Vavasseur

Mieux gérer et protéger les ressources

Améliorer l’accès et la qualité de l’eau

Une très faible partie de la population comorienne dispose d’un accès à l’eau potable. La mise en œuvre de réseaux, le renforcement des performances et de la durabilité du service public sont des enjeux majeurs pour le gouvernement comorien. L’AFD est engagée auprès des acteurs ruraux et urbains du secteur pour :

  • la modernisation et la construction d’infrastructures hydrauliques sur les trois îles ;
  • l’appui à la professionnalisation des opérateurs locaux et à la gouvernance du secteur pour améliorer service public ;
  • préserver et augmenter la disponibilité des ressources afin de subvenir aux besoins grandissants des populations. 

Depuis 2017, l’AFD appuie le gouvernement comorien à mettre en œuvre la réforme du secteur par le renforcement de sa gouvernance. 

Préserver la biodiversité marine et terrestre

Les îles des Comores sont situées au cœur du triangle sud-Tanzanie/nord-Mozambique/nord-ouest de Madagascar. Cette région a été identifiée comme l’une des régions marines prioritaires à classer au Patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Seule aire marine à ce jour et première aire protégée  aux Comores, le Parc National de Mohéli contribue à la conservation de la biodiversité et des ressources marines du triangle corallien nord-Mozambique, second triangle de biodiversité récifale au monde. 

L’AFD apporte son soutien à l’institution dans ses  missions de conservation visant : 

  • la consolidation de la gouvernance du parc ;
  • l’appui à la mise en place d’un Fonds fiduciaire pour le financement pérenne des Aires protégées des Comores ;
  • la conservation de la biodiversité et des ressources marines et terrestres ;
  • l’accompagnement des communautés locales dans le développement d’activités génératrices de revenus (pêche et écotourisme).

Lutter contre les impacts du changement climatique

Une coopérative maraîchère au Parc Mohélie aux Comores © AFD

Lutter contre les impacts du changement climatique

L’Union des Comores figure parmi les pays les plus vulnérables aux effets du changement climatique. Le constat dressé dans les Contributions déterminées au niveau national (CDN) de 2015 suppose  des défis à relever en termes d’adaptation dans de nombreux secteurs (agriculture, eau, infrastructures, santé). 

Pour participer à l’opérationnalisation de l’Accord de Paris et répondre à la demande de l’Union des Comores concernant la mise en œuvre de ses CDN, l’AFD a mis en place une Facilité Adapt’Action, sur une période de quatre ans. Cette facilité a pour but de :

  • organiser une gouvernance « climat » pour la réussite des CDN en menant des activités de renforcement des capacités ; 
  • décliner les CDN en politiques publiques sectorielles et plans d’actions dans le domaine de l’adaptation, et éventuellement celui des énergies renouvelables ; 
  • concevoir des programmes et projets concrets avec un focus fort sur l’adaptation aux effets du changement climatique.

 

Renforcer les secteurs privé et financier

Comores, secteur privé, Maitre Wakidou, sculpteur, Nawal

Renforcer les secteurs privé et financier

Afin d’accélérer le développement du pays, l’AFD soutient la microfinance et agit en vue de consolider le secteur financier. Ainsi, nous apportons des financements aux deux principales institutions des Comores, l’Union des Meck et l’Union des Sanduk d’Anjouan. Nous avons formés également plus de 70 stagiaires comoriens via le Campus du développement (ex CEFEB).

Notre soutien au secteur bancaire s’illustre par un appui à la banque centrale des Comores, à travers le renforcement de son rôle de supervision du système bancaire.

Nos actions visent également à :

  • développer l’intégration économique régionale ;
  • appuyer des initiatives pour le développement rural (filière vanille et ylang ylang) ;
  • favoriser le développement d’activités créatrices d’emplois.
74,2
millions d’euros engagés entre 2008 et 2017
21
projets financés depuis 2007
57.000
accouchements assistés en milieu hospitalier entre 2012 et 2017

Petite nation insulaire au large du Mozambique et de Madagascar, l’Union des Comores est constituée de trois îles (Grande Comore, Mohéli et Anjouan).

Avec 45 % de la population vivant en-dessous du seuil de pauvreté et la 160ème place mondiale sur 187 en termes d’indice de développement humain (IDH), les Comores font partie des pays les moins avancés (PMA). La situation économique reste précaire avec une croissance moyenne de 2 % sur la dernière décennie, un taux inférieur à la croissance démographique (2,4 %).

L’activité économique est peu diversifiée, elle est dominée par l’agriculture. Elle souffre aussi d’une insuffisance énergétique et d’une pénurie d’eau. Autre fait marquant : l’importante diaspora vivant en France et dans l’océan indien, dont les transferts d’argent représentent 26 % du PIB du pays.

La France entretient des relations étroites avec les Comores : elles font partie des 19 pays prioritaires de l’aide française. 

Partenaire des Comores depuis plus de 60 ans, l’AFD concentre son action sur les secteurs prioritaires (accès aux ressources, aux services financiers et à la santé…). Nous intervenons via des subventions et des missions d’assistance technique. Un appui qui s’inscrit dans le cadre de la stratégie de lutte contre la pauvreté et des partenariats signés entre la France et les Comores.  

Entre 2008 et 2017, l’AFD a engagé plus de 74 millions d’euros.

Interactive map
This map is for illustrative purposes only and does not engage the responsibility of the AFD Group
Thematics
Funding type
Antennas
Filters

Thematics

Tout cocher
Tout décocher

Funding type

Tout cocher
Tout décocher

Antennas

Display local antennas

Filters

Launch search
See map of all projects

Contact