L'AFD en Polynésie française

Conseils et financement de projets aux Marquises

12/09/2016

Une mission de l'AFD s'est rendue à Nuku Hiva pour participer au séminaire à destination des maires des six communes des Marquises. L’occasion de finaliser le budget d'investissement de la commune à travers un accord entre l’AFD et Nuku Hiva.

À Nuku Hiva, une diversité de chantiers soutenus par l'AFD

En ouverture de séminaire, le maire de Nuku Hiva Benoît Kautai et un représentant de l'AFD ont signé un accord d’un montant de 18,5 millions Fcfp sur une durée de 10 ans. 

Cet accord permettra de financer des projets divers : 

  • réfection de la route de Paehaa ; 
  • mise en place de points d'apport volontaire pour le tri des déchets ; 
  • aménagement d'un bâtiment en mairie annexe ; 
  • acquisition de trois véhicules pour le service hydraulique.

L'AFD travaille étroitement avec la totalité des communes des Marquises. 

 

Un renforcement de la mission d'appui et de conseil

Aux côtés de ses homologues du Haut-commissariat de la République, de la TIVAA et de l'Office polynésien de l'habitat (OPH), l’agent de l'AFD est également intervenu lors du séminaire de formation des maires des communes des îles Marquises. 

Les outils financiers proposés par l'AFD aux collectivités locales ont été détaillés et les élus se sont montrés très intéressés par la possibilité de préfinancement des subventions de l'État pour faire face à leurs tensions de trésorerie. 

L'analyse financière au niveau de l'archipel montre que les communes des îles Marquises dégagent, dans l'ensemble, des marges de manœuvre suffisantes pour financer leurs projets par fond propres ou par emprunt. 

Enfin, l'agent a insisté sur la nécessité de budgets annexes sincères afin d'en faire de véritables outils d'aide à la décision pour les élus.

Cette mission participe de la volonté de l'agence de Papeete de renforcer toujours davantage son rôle d'appui et de conseils auprès des acteurs publics de toute la Polynésie.

 



Vers un meilleur accès à l’eau potable à Punaauia

08/09/2016

Grâce au soutien de l’AFD et son apport financier, la commune de Punaauia va pouvoir lancer la deuxième partie de ses travaux d’adduction en eau potable sur son territoire.

Des travaux d’envergures pour assurer la potabilité de l’eau 

Un accord a été signé le 1er septembre par le directeur de l'agence de Papeete de l'AFD Thierry Paulais et le maire de la commune de Punaauia Ronald Tumahai pour un montant de 75 millions de Fcfp. 

L’accord permettra de financer essentiellement la réhabilitation des canalisations d’eau et de poser des compteurs d’eau sur les cinq dernières servitudes situées sur la plaine de Punaauia : Jambolana, Touhi, Manotahi, Pothier et Atioo.

Les conduites d’eau actuelles sont en effet vieillissantes et sources de casses à répétition, nécessitant l’intervention régulière des équipes techniques en hydraulique. 

L’opération permettra :

  • de remplacer ces canalisations vieillissantes par de nouvelles conduites agréées « eau potable » ;
  • de les équiper d’organes hydrauliques adaptés ;
  • de mettre en place le maillage de ces canalisations sur la conduite de distribution de la Route des Plaines ;
  • et de prévoir la mise en conformité incendie de ces cinq servitudes.

 

Un emprunt AFD avantageux pour les communes

L’emprunt octroyé par l’AFD, partenaire des communes pour leurs projets de développement, comporte un taux d’intérêt très avantageux (fixe à 0,87 %). 

Après Arue et Rurutu, c’est le troisième emprunt consenti par l’AFD pour des projets de renforcement du service public d’alimentation en eau potable en Polynésie française en 2016.



Rurutu : amélioration des conditions de vie dans le village de Hauti

02/09/2016

Première pierre posée pour la nouvelle salle omnisports du village de Hauti, la plus petite des trois communes de l’île de Rurutu. Avec la rénovation du réseau de distribution d’eau potable, c’est l’un des chantiers prévus par l’accord signé en août dernier entre la commune de Rurutu et l’AFD.

Appui financier et conseil de l’AFD

En juin 2016, une mission de l'agence de Papeete s'est rendue à Rurutu pour rencontrer les élus et l'équipe technique municipale. 

À cette occasion, une analyse financière de la commune a été présentée et des visites de terrains ont permis aux agents de l'AFD de mieux cerner les enjeux sociaux entourant les projets conduits par le maire.

À la clé de cette visite, un accord signé le 29 août 2016 par le maire de Rurutu Frédéric Riveta et le directeur de l'agence de Papeete de l'AFD Thierry Paulais.

Un réseau d'eau potable renvouelé pour les 370 habitants

Cet accord prévoit le financement de plusieurs investissements de Hauti : 

  • rénovation du réseau de distribution d’eau potable ;
  • construction d’une salle omnisports ;
  • acquisition d'engins (rotavator, épareuse, gyrobroyeur) ;
  • renouvellement du parc informatique .
  • acquisition d'un camion-citerne. 

D'un montant total d'environ 63 millions Fcfp, cet emprunt est assorti de conditions avantageuses, notamment d'un taux d'intérêt très bas.

Les 370 habitants bénéficieront à terme d'un réseau de distribution d'eau potable renouvelé et d'une nouvelle salle omnisport, dont la première pierre a été posée le 14 juillet 2016, conjointement par le Haut-Commissaire René Bidal et le Président du Pays Edouard Fritch. 



Une gestion comptable efficace pour les repas des écoliers

13/07/2016

L’AFD et le Syndicat de promotion des communes de Polynésie française (SPCPF) ont conclu un partenariat afin d’améliorer la gestion comptable de la restauration scolaire des communes polynésiennes.

Des outils pour mieux gérer la restauration scolaire

Une délégation composée de représentants de l’AFD et du SPCPF s’est rendue en mission à Huahine le 20 juin 2016. Au cœur des discussions : l’intérêt d’avoir un budget annexe restauration scolaire le plus exhaustif possible,  facilitant ainsi  les décisions politiques, la tarification du service, la communication avec les administrés etc.

Des visites de terrain ont permis d’établir un diagnostic spécifique à la commune de Huahine sur les forces et faiblesses de son budget actuel, puis de faire émerger avec les cadres techniques et les élus concernés des solutions concrètes pour l’améliorer.
  

 

Crédit photo : Mihirangi Moeroa

Accompagner et conseiller les communes

Huahine sera régulièrement suivie pendant plus d’un an par l’AFD et le SPCPF, afin d’aboutir à un budget annexe le plus utile possible à horizon 2018.

Les difficultés rencontrées et les solutions trouvées par l’équipe municipale seront consignées par les deux institutions dans le but de généraliser cette bonne pratique à toutes les communes désireuses d’améliorer la gestion comptable de leur service public de restauration scolaire.
 

Crédit photo vignette : Grégoire Le Bacon



L’économie bleue en Polynésie française : état des lieux et avancées

17/06/2016

Quel est le poids de l’économie bleue sur l’économie de la Polynésie, pays au potentiel marin immense ? L’AFD, l’Institut d'émission d’Outre-mer et l’Institut de la statistique de la Polynésie française, rassemblés au sein du CEROM, ont organisé le 14 juin une conférence afin de livrer une analyse inédite sur ce sujet.

 

L’économie bleue, qu’est-ce que c’est ?

La notion d’économie bleue associe un large ensemble d’activités :

  • secteur primaire : pêche, perliculture et aquaculture, algoculture, ressources minérales profondes…
  • secteur secondaire : transformation des ressources halieutiques, des algues et des minerais, ouvrages maritimes, construction et entretien de navires, production énergétique…
  • secteur tertiaire : transport maritime, tourisme nautique, exploitation portuaire, recherche et développement, formation, ingénierie et conseils, banque et assurance…. 

Le poids direct de ces activités en termes d’exportations, d’emplois générés et d’activités financières induites est cependant peu aisé à déterminer du fait de leur diversité et d’un appareil statistique qui ne s’y prête guère.

 

 7% de l’économie et des entreprises polynésiennes

Cette conférence avait comme premier objectif de présenter une analyse inédite du poids de l’économie bleue dans l’économie polynésienne. L’Institut d'émission d’Outre-mer (IEOM) et l’’Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) ont ainsi délivré les résultats d’un travail inédit sur ce thème. 

Le chiffre d’affaires qu’il représente atteint, hors secteur touristique, environ 40 milliards de Fcfp en 2015, soit 7 % de l’économie polynésienne et 7 % des entreprises du pays. Ce poids économique est finalement relativement faible au regard de l’énorme potentiel que représente le territoire marin de 5 millions de km².

 

Tourisme et économie bleue étroitement liés

L’étude indique que certaines activités matures, comme la pêche et la perliculture, sont à la recherche d’un second souffle ; d’autres, comme la plaisance et les énergies marines renouvelables, sont des activités en développement ou en devenir. 

Parallèlement à ces activités directement liées à la mer, il existe une imbrication étroite entre l’économie bleue et le tourisme en Polynésie française. On estime ainsi qu’un quart des dépenses des touristes seraient directement liées à la mer, apportant au pays 11,7 milliards de recettes, principalement via l’industrie de la croisière.

 

Teva Rohfritsch, ministre de l’Économie bleue

 

Cette conférence a ensuite été l’occasion de rendre compte de travaux récents dans les secteurs de la pêche hauturière, de l’exploitation des minerais, du tourisme et de l’énergie. Pour chacun de ces secteurs des pistes de croissance et des viviers d’emploi ont été identifiés qui permettraient de doter la Polynésie française de véritables relais de développement endogène. 

Teva Rohfritsch, ministre de la Relance économique, de l'Économie bleue et de la Politique numérique, a conclu la matinée en présentant les différentes orientations du gouvernement en matière d’économie bleue. Il a rappelé que la préservation des lagons était le critère prioritaire dans l’élaboration des politiques publiques.

La conférence a rassemblé environ 80 professionnels des secteurs que recouvre cette thématique : chefs d’entreprises, décideurs politiques, techniciens, chercheurs, consultants… Des conférences économiques de ce type seront organisées par le CEROM dans chacun des Outre-mer et restituées à la fin de l’année à Paris.

 


Le développement au programme de la visite du Président de la République en Polynésie française

29/05/2016

Le Président de la République François Hollande s’est rendu le 22 février pour la première fois de son quinquennat en Polynésie française pour rencontrer les élus du territoire et évoquer les enjeux de son développement économique, social et environnemental.

Au cours de cette journée, accompagné d’Anne Paugam, directrice générale de l’AFD, il a souligné le rôle de l’Agence dans le financement d’une diversité de projets. Parmi ceux-ci, quatre ont été au cœur de son déplacement au fenua :

  •   Haut en couleurs et en goûts, le marché municipal de Papeete a été rénové en 2013 par la commune, avec un soutien de l’AFD à son budget à hauteur de 400 millions de Fcfp.
  • Le Centre hospitalier de Polynésie française va bénéficier d’un accompagnement financier de 1,7 milliard de Fcfp pour moderniser ses équipements pendant trois ans. La signature du prêt entre l’AFD et la direction de l’hôpital s’est effectuée à la Présidence, en présence de François Hollande.
     
  •  La banque Socredo et l’AFD ont signé un accord, en présence de François Hollande, pour ouvrir des crédits de refinancement à hauteur de 5,4 milliards de Fcfp afin de renforcer le rôle de cette banque de détail dans le développement de l’économie polynésienne.
     
  •  Le soutien financier historique de l’AFD à l’Office polynésien de l’habitat, seul opérateur public du territoire, a été illustré par la visite du Président de la République au Domaine Labbé, sur lequel un important chantier de construction de 120 logements sociaux est en cours. Par ailleurs, un accord a été conclu entre l'AFD et l'opérateur privé Puna Ora afin d'enrichir l'offre résidentielle en Polynésie française.


 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus