Contact Presse

Événements

Les Outre-mer en transitions : quelles stratégies pour demain ?

22/11/2016

Dans le cadre de ses 75 ans, l'AFD organise le 5 décembre une journée d’échanges sur les relais de développement durable, de croissance et d’emploi pour les Outre-mer de demain.

Cette conférence se tiendra au Palais Brongniart (Paris 2ème).

Inscription obligatoire

Espaces en transitions, les Outre-mer connaissent aujourd’hui d’importantes mutations : évolutions démographiques qui bouleversent les équilibres, mutations sociétales qui traduisent des identités en mouvement, saturation de certains territoires exigus, pressions accrues sur les ressources naturelles, capacités d’investissement des acteurs publics qui se contractent. Ces évolutions sont aussi externes : concurrence internationale renforcée, innovations technologiques, effets du changement climatique, etc.

Dans ce contexte mouvant, chaque territoire travaille à inventer sa stratégie de demain au service d’un pacte économique et social renouvelé.

L’AFD a souhaité, dans le cadre de ses 75 ans, contribuer à ces réflexions en organisant une journée d’échanges sur les relais de développement durable, de croissance et d’emploi pour les Outre-mer de demain. Cette conférence intervient à l’issue d’un cycle de conférences organisées en Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Mayotte, Martinique, Guyane, Réunion et Guadeloupe, par les agences locales de l’AFD et leurs partenaires sur place.
 
Cette conférence se tiendra au Palais Brongniart (Paris 2ème) et s’articulera autour de trois sessions :

  • une séance plénière, le matin, pour introduire le thème de la conférence : les Outre-mer en transitions : quelles stratégies pour demain ?
  • six ateliers thématiques, le matin et l’après-midi, permettant d’aborder les différents leviers de croissance mobilisables dans les Outre-mer
  • une séance plénière conclusive, permettant d’échanger avec la salle sur les éléments de discussion issus des ateliers


La finance au temps du réchauffement

17/11/2016

Comment trouver les ressources nécessaires à la transition énergétique,pour atteindre l'objectif de la COP 21 ? Cette question sera débatue à l'AFD, le 22 novembre, lors d'une rencontre animée par Gaël Giraud, chef économiste de l'AFD et Oskar Lecuyer, économiste et chercheur en climat et énergie.

Pour vous inscrire

Le changement climatique est une réalité qui n'est dorénavant plus guère contestée. Il a obtenu ses lettres de créances à la COP 21, et la communauté internationale s'est fixé comme objectif de limiter le réchauffement moyen à moins de 2 degrés centigrades à la fin du siècle. Or nous sommes en période de crise économique, avec une croissance faible, voire négative, et des taux d'intérêt qui lui emboîtent le pas. Comment donc trouver les ressources nécessaires à la transition énergétique, et plus généralement pour atteindre l'objectif de la COP 21 ?

Ivar Ekeland, mathématicien et économiste, soutient la thèse que cette coïncidence n'est pas un hasard : c'est parce que le réchauffement climatique se fait sentir, et plus généralement parce que nous sommes en train d'épuiser les ressources de la planète, que la croissance est faible et les taux d'intérêt bas. La situation ne risque pas de s'améliorer d'ici la fin du siècle, et nous sommes donc contraints de repenser toute la théorie économique et financière, qui jusqu'à présent postulait une croissance exponentielle et continue. Quelle sera la nouvelle économie ? Comment investir quand les taux d'intérêt sont nuls ? Quelles sont les conséquences sur les marchés financiers, et sur l'action publique ? Peut-on espérer atteindre les objectifs de la COP 21.

Ivar Ekeland est ancien président de l'Université Paris-Dauphine, et est l'auteur du "Syndrome de la grenouille", ouvrage sur le réchauffement climatique (Odile Jacob 2015).



Table-Ronde : Le numérique au service du développement économique en Méditerrannée

20/10/2016

Cet évènement a lieu le 4 novembre à Marseille dans le cadre de la Semaine économique de la Méditerranée, sur le thème "Le numérique pour une Méditerranée connectée".

 

Cette journée, collectivement organisée par l'AFD, le Groupe de la Banque mondiale et le Centre pour l'intégration en Méditerranée (CMI), abordera les thèmes suivants:

  • Que peuvent apporter les technologies numériques pour améliorer l'inclusion des jeunes en Méditerranée?
  • Quelles sont les utilisations concrètes des technologies numériques pour favoriser le développement?
  • Session ministérielle: Quelle feuille de route pour mettre les technologies numériques au service du développement économique ?

Une pré-inscription est obligatoire à cet évènement. L’inscription se fait en suivant le lien suivant : http://www.semaine-eco-med.com/en/register/

 



Quelles perspectives économiques en Afrique ? Présentation du rapport FMI

18/10/2016

L'AFD organise une rencontre le 3 novembre, animée par Sabine Cessou , journaliste indépendante, au cours de laquelle Roger Nord , directeur adjoint Afrique du FMI présentera les conclusions du rapport sur les Perspectives Economiques régionales pour l’Afrique (REO).

Cliquez ici pour vous inscrire

 

Roger Nord, directeur adjoint Afrique du FMI, et Céline Allard, chef de la division des études régionales au Département Afrique du FMI, présenteront les conclusions de leur rapport sur les Perspectives Economiques régionales pour l’Afrique (REO).

Cette rencontre animée par Sabine Cessou, journaliste indépendante pour différents médias (RFI, La Tribune, Libération, Slate Afrique, Afrique Magazine), sera scindée en deux sessions :


1e session (1h) : Une croissance à plusieurs vitesses

Affaiblie par la baisse des cours des produits de base et un environnement économique mondial globalement moins porteur, l’activité économique de l’Afrique subsaharienne devrait croitre cette année à son rythme le plus bas depuis plus de vingt ans. Ce panorama général masque toutefois une hétérogénéité considérable des trajectoires économiques dans la région : les pays peu tributaires des exportations de ressources naturelles - soit la moitié des pays dans la région - continuent d’afficher de bons résultats, grâce à la diminution de leur facture pétrolière, l’amélioration du climat des affaires, et de robustes investissements d’infrastructure. En revanche, les pays exportateurs de ressources naturelles traversent une passe difficile, tout particulièrement les pays exportateurs de pétrole, dont les perspectives à court terme se sont dégradées, en dépit d’une légère remontée des cours du pétrole. Ceci dit, la région continue de présenter un énorme potentiel de croissance.
Comment réaliser ce potentiel ?
Pour les pays les plus touchés par ce ralentissement économique, quelles politiques publiques élaborer pour permettre un rebond de la croissance ?
 
Intervenant : Roger Nord (15 minutes)
Discutant : Alexandre Maymat , responsable de la région Afrique/Asie/Méditerranée et Outremer, Banque et Services Financiers Internationaux à la Société Générale -  à confirmer - (15 minutes)
Echange avec la salle (30 minutes)

2e session (1h) : Renforcer la résilience face aux catastrophes naturelles
L’Afrique subsaharienne est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles - comme en témoigne la grave sécheresse qui a récemment sévi dans la plus grande partie de l’Afrique australe et orientale. Les facteurs structurels - notamment la forte dépendance à l’égard de l’agriculture pluviale, les contraintes de capacité pour se préparer aux catastrophes et pour y réagir, ainsi que l’accès limité aux assurances - amplifient grandement cette vulnérabilité, et pendant la période à venir, le changement climatique aggravera ces vulnérabilités.
Quels sont les impacts à court et moyen terme des catastrophes naturelles sur les performances macroéconomiques des pays touchés dans la région ? 
De quels moyens disposent les pays pour accroître leur résilience face aux catastrophes naturelles ?
Quels sont les mécanismes qui peuvent être utilisés pour atténuer les effets des catastrophes naturelles une fois qu’elles ont frappé ?

Intervenant : Céline Allard (15 minutes)
Discutant : Philippe Roudier, chercheur « agriculture et climat » à l’AFD (15 minutes)
Echange avec la salle (30 minutes)



1941-2016 : 75 ans d'engagement pour l'AFD

10/10/2016

Pour ses 75 ans l'AFD organise un colloque "Histoire", le mercredi 30 novembre 2016 au Mistral .

Accès sur inscription dans la limite des places disponibles

Télécharger le programme

 

L’Agence, ses origines, ses partenaires et ses terrains

Au moment de la commémoration de son 75e anniversaire et alors que l’Agence se voit ouvrir des perspectives sans précédent, un retour sur l’histoire de l’établissement s’impose.

C’est l’occasion d’appréhender, dans le temps long, les composantes et les déterminants des politiques publiques que l’AFD sert depuis 75 ans.

Ouvert par Rémy Rioux, Directeur Général de l’AFD et en présence de nombreuses personnalités (chercheurs, historiens, universitaires), ce colloque alternera entre présentations de recherches académiques, témoignages, débats et projection de photos et de films d’archives.

 



Restitution de la consultation publique autour de la nouvelle stratégie numérique de l’AFD

07/10/2016

L'AFD organise le 7 octobre une matinée de discussion pour tirer un bilan de la consultation publique autour de la nouvelle stratégie numérique du Groupe. Cette rencontre permettra d'échanger autour des propositions soumises sur la plateforme http://consultation-numerique.afd.fr.

 

L'enjeu du numérique

Au cours des 20 dernières années, les technologies numériques ont été massivement adoptées à travers le monde. Aujourd’hui plus de 5 milliards de personnes utilisent un téléphone portable. Aucune autre technologie n’a connu une diffusion aussi importante en si peu de temps. La révolution numérique touche toutes les sociétés, au Nord comme au Sud.

Devant l’ampleur des opportunités, reconnues dans l’Agenda 2030, mais aussi des risques que porte la transformation numérique du monde, l’AFD souhaite se positionner comme un partenaire de référence de la transition numérique des pays en développement.

Afin de finaliser son document stratégique, l’AFD a organisé tout au long du mois de septembre une consultation ouverte permettant à chacun de s’exprimer sur les propositions de l’AFD. Que ce soit en ligne ou lors d’ateliers organisés à Paris, Bamako, Abidjan, Douala et Dakar, plus d’une centaines de participants ont fait entendre leurs voix et leurs propositions.

 

Le programme de la matinée du 7 octobre

La restitution de la consultation publique se déroulera au siège de l'AFD, 5 rue Roland Barthes, à Paris. Le plan d'accès est disponible ici.

  • 9h00 - Accueil café
  • 9h30 - Mot d’accueil
  • 10h00 - Ateliers autour de propositions de la stratégie
  • 12h00 - Restitution des ateliers
  • 13h00 - Cocktail déjeunatoire


Attention, les places sont limitées. Nous vous remercions de vous inscrire en envoyant un mail à depinagomeso@afd.fr
 

 



 
 
1 
2  3  4  5   ... 
 
 
Archives

En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez l’installation de cookies sur votre poste, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée. En savoir plus