Les garanties, instrument de mobilisation des ressources locales

Les garanties réduisent le risque pris par les banques locales quand elles accordent un prêt. L’AFD a établi des partenariats avec plus de 80 institutions financières dans le monde.
Atelier de couture dans le quartier Abidjan à Niamey dont la promotrice, Mme Ariatou Moussa (à gauche) a bénéficié de l'aide financière de ACEP-Niger pour la création de son entreprise.
Les garanties accordées par l’AFD facilitent l’accès au financement des petites entreprises et des institutions de microfinance dans les pays en développement. Elles soutiennent également l’implantation de PME françaises à l’étranger. Elles sont ainsi un outil efficace pour encourager l'investissement et la création d'emplois.

ARIZ, le partage des risques

Hommes, chantier, électricité, Vietnam
logo ariz small

ARIZ : pourquoi ?

Les petites et moyennes entreprises (PME) constituent l’essentiel du tissu économique dans les pays en développement et émergents. Pour créer et développer leur activité, elles ont besoin de ressources financières, à moyen et long terme. Mais souvent perçues comme une clientèle risquée, leur accès au financement reste très limité.

En réponse, l’AFD propose aux institutions financières un dispositif de partage des risques : ARIZ

ARIZ (Accompagnement du risque de financement de l'investissement privé en zone d'intervention) est une garantie en perte finale proposée par l’AFD aux institutions financières pour couvrir 50 % à 75 % d’un prêt individuel ou un portefeuille de prêts aux PME et aux institutions de microfinance (IMF).

Elle permet :

  • aux entreprises, de l'artisan à la PME structurée, d’accéder à des crédits d’investissement
  • aux institutions de microfinance de se financer et de déployer leur activité de prêts
  • à nos partenaires financiers de partager le risque de crédit, de réduire le niveau de sûreté exigé, d’être accompagné dans le développement d’une stratégie et d’offres PME et d'accroître leur capacité d'intervention grâce à l'amélioration de leur ratio de solvabilité et la signature de l'AFD.

Aujourd’hui, l’AFD a établi un partenariat avec plus de 100 institutions financières. Le dispositif est utilisé dans 37 pays.

Un outil, deux offres

  • ARIZ garantie individuelle : un partage de risques accordé prêt par prêt ;
  • ARIZ garantie de portefeuille : un partage de risques pour un portefeuille de crédits.
Pour en savoir plus

Le FASEP

Le Fasep garantie (Fonds d’étude et d’Aide au Secteur Privé) soutient l’implantation et le développement de PME françaises à l’étranger. Il garantit les investissements contre le risque économique d’échec de leur implantation.

Le Fasep intervient en garantie :

  • des apports en fonds propres de la maison-mère française à sa filiale étrangère ;
  • de participations de sociétés de capital-risque (SRC) ou de fonds commun de placement à risque (FCPR).

Les fonds garantis peuvent prendre plusieurs formes :

  • souscriptions d’actions (ou de titres convertibles en actions) ;
  • avances d’actionnaires bloquées pour plus de 3 ans ;
  • prêts participatifs.

Pour être éligibles, les filiales étrangères doivent être implantées hors Union européenne, Norvège, Islande, Liechtenstein et Suisse.

86 %
des garanties accordées par l’AFD en 2016 étaient destinées à l’Afrique subsaharienne
Pour aller plus loin
Le prêt, premier outil de financement de l'AFD
Infotep, formation en République dominicaine

L’AFD accorde différents types de prêts. Leurs conditions sont déterminées en fonction de la nature du projet et de son environnement (impact et contexte politique, économique, social, environnemental) et de la qualité de l'emprunteur (secteur d’activité, notation, garanties).

Les subventions, pour le développement des pays les plus pauvres
Distribution d'eau potable à Kinshasa

L’AFD utilise les subventions pour financer des actions dans le secteur social (santé, éducation), des initiatives pour le développement rural et urbain ou encore des projets d’infrastructures.

Le C2D, un mécanisme pour soulager les pays endettés
Au cœur d'une école bilingue "Excellence Learning school" à Niamey, Niger

Le contrat de désendettement et de développement (C2D) est un outil qui permet de reconvertir la dette de certains pays. Concrètement, une fois qu’un pays pauvre très endetté a signé un C2D avec l’AFD, le pays continue d'honorer sa dette jusqu’à son remboursement et, à chaque échéance remboursée, l'AFD reverse au pays la somme correspondante sous forme de don. Celle-ci sert alors à financer des programmes de lutte contre la pauvreté.

Les financements des projets des ONG
L'AFD soutient un projet mené par l’ONG Agrisud International, afin de développer l’agriculture dans la région Itasy à Madagascar

La collaboration financière directe entre l’AFD et les OSC couvre aujourd’hui un large spectre d’instruments adaptés aux spécificités des OSC et à leur valeur ajoutée.

Le FEXTE, un instrument de coopération
Colombie Femme chantier

Le FEXTE répond aux besoins de développement des pays à revenu intermédiaire, nourrit le dialogue sur les politiques publiques, et promeut le savoir-faire français.

La FICOL, un tremplin pour l’action extérieure des territoires français
des grattes-ciel à Manille aux Philippines

L’AFD a mis en place au fil des années avec les collectivités françaises un accompagnement (financement et expertise technique) à destination des collectivités des pays en développement.

Projets
Carte interactive

Géographie
Type de financement
Antennes
Filtres

Géographie

Type de financement

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets