• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Aménagement urbain au Togo - image
Le second Projet d’aménagement urbain au Togo (PAUT II) vise à répondre à la problématique de l’assainissement de la ville de Lomé en se focalisant sur l’aménagement, dans la zone marécageuse prolongeant le système lagunaire, d’un 4e lac et le drainage des quartiers Est de la ville.
Contexte

L’effet conjugué du déficit d’infrastructures de drainage pluvial et de gestion des déchets solides a été à l’origine d’inondations en 2008 et 2010 à Lomé, engendrant de nombreux dégâts matériels et pertes en vie humaines. Le ministère de l'Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique Villageoise a alors fait appel aux Partenaires techniques et financiers pour le financement du Plan directeur d’assainissement (PDA) de la ville de Lomé (partie volet pluvial), définissant les mesures d’urgence, les études et actions à mener et les infrastructures d’assainissement pluvial et d’eaux usées à réaliser.

Suite aux études menées, les autorités togolaises ont adopté la variante « rétention maximum » et celle dite « 4e lac » pour l’aménagement du système lagunaire. L’Union Européenne a donc accordé des fonds au Gouvernement togolais afin de financer le Projet d’Aménagement Urbain du Togo - Phase 2 (PAUT II). La gestion du financement du projet est déléguée à l’Agence Française de Développement.

Descriptif

Le projet a pour objectif de répondre à la problématique d'assainissement de Lomé en se focalisant sur :

  • L’aménagement dans la zone marécageuse d’un 4e lac  d’une surface de 40 ha (relié à l’ouest avec le Lac de Bè et à l’est avec un exutoire d’évacuation principale de ses eaux vers l’océan);
  • Le drainage des quartiers au nord de la zone portuaire à l'Est de la ville.

Afin d’assurer la durabilité du projet, celui-ci prévoit des mesures associées à l'aménagement urbain, à l'entretien des systèmes et infrastructures, à la pérennisation des dispositifs de gestion et à l'accompagnement des populations. Le projet PAUT II comporte également des mesures d’accompagnement social touchant les aspects de santé, d’hygiène et de déplacement et un appui institutionnel destiné au renforcement des capacités des administrations togolaises locales et centrales. Les travaux offrent une opportunité importante de revenus pour les populations à travers la création à grande échelles d’emploi non qualifiés dans les quartiers défavorisés.

Impacts

Les actions du PAUT II s’inscrivent dans le prolongement des autres projets (PEUL I et II) appuyés par l’AFD en matière d’aménagement urbain auprès de la ville de Lomé, maîtrise d’ouvrage depuis 10 ans. Ses impacts sont :

  • La suppression des risques d’inondations et la disparition des zones non drainés dans les quartiers (entravant les déplacements et détériorant la voirie).
  • Le renforcement des capacités techniques, institutionnelles et financières de la municipalité.
  • L’appropriation du système lagunaire comme d’un atout urbanistique de la ville, afin d’assainir les abords des bassins en luttant contre les dépôts de déchets solides et limitant ainsi la prolifération des moustiques vecteurs du paludisme.
  • L’amélioration de la mobilité urbaine, de la salubrité et de la qualité de vie des habitants bénéficiant de travaux d’équipement, d’assainissement et de voirie.
12/08/2013
Date de début du projet
31/03/2019
Date de fin du projet
6 ans
Durée du financement
Région maritime
Localisation
Outils de financement
43 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
Statut
Ministère de l'Eau, de l’Assainissement et de l’Hydraulique Villageoise
Mairie de Lomé
Bénéficiaires