• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique AFD
L’AFD soutient le développement de l’industrie minière mauritanienne au travers d’un projet d’extension de la mine de Guelb el-Rhein dans le Tiris Zemmour. Fleuron de l’économie mauritanienne, la Société nationale industrielle et minière (SNIM) a souhaité augmenter sa production de minerai enrichi en 2014.
Contexte

Détenue à 78,35 % par l’État mauritanien, la SNIM est un acteur majeur de l’économie mauritanienne dont l’activité est l’extraction et la vente de minerai de fer. En 2013, l’activité de la SNIM contribue à environ un cinquième du produit intérieur brut (PIB) de la Mauritanie et à la moitié de ses recettes d’exportation. Avec plus de 5 000 employés (sans compter la sous-traitance), la SNIM est le deuxième employeur du pays après l’État. Contrainte par des capacités de production limitées en minerai enrichi (13 millions de tonnes par an à l’heure actuelle), la SNIM investit depuis 2009 dans le projet Guelb II en cours de finalisation (extension minière et modernisation des infrastructures de support nécessaires à l’accroissement de la production, investissements de 765 millions d’euros au total) pour lui permettre d’augmenter sa production annuelle de 4 millions de tonnes. Elle a par ailleurs démarré un vaste projet de développement (Nouhoudh, investissements estimés à 5 milliards de dollars) dont l’objectif principal est d’atteindre la production de 40 millions de tonnes par an en 2025, rejoignant ainsi le top 5 mondial des producteurs de minerai de fer.

Descriptif

Ce projet situé dans le gisement de Guelb el-Rhein se décline en plusieurs composantes :

  • L’ingénierie et la gestion des appels d’offre.
  • La préparation de l’extension du gisement.
  • L’achat et la mise en place des équipements.
  • La construction de l’usine d’enrichissement.
  • L’accroissement de la capacité de la centrale électrique des Guelb au fioul lourd.
  • Le développement d’infrastructures de support.
  • L’achat de wagons supplémentaires pour transporter le minerai jusqu’au port de Nouadhibou.
Impacts

Ce projet permettra de contribuer au développement de l’économie mauritanienne en générant des recettes pour l’État et en créant 500 à 600 emplois directs et indirects. Les aspects environnementaux et sociaux constituent un véritable enjeu. L’AFD, en partenariat avec la SNIM, va également initier une approche environnementale globale pour développer une culture du respect de l’environnement.

01/12/2009
Date de début du projet
15/12/2013
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Secteurs
Guelb el-Rhein
Localisation
75 000 000
EUR
Montant du financement