Brésil

Pays aux dimensions continentales, le Brésil est la 8e économie mondiale. Mais il fait vient de subir une récession qui a accentué les inégalités. Son défi : renouer avec une croissance qui concilie progrès social, protection de l’environnement et lutte contre le changement climatique. L’AFD l’accompagne pour dynamiser sa transition vers une croissance plus verte et plus équitable.
Un escalier repeint par les habitants, Brésil
L’AFD et le Brésil : accompagner la transition écologique et sociale
Un escalier repeint par les habitants, Brésil

Développer une mobilité urbaine sobre en carbone

Ligne de bus BRT à Curitiba au Brésil

Développer une mobilité urbaine sobre en carbone

Les villes du Brésil, l’un des pays les plus urbanisés au monde, sont confrontées à une congestion des transports et une pollution grandissante. Le nombre d’habitants ne cesse d’augmenter et avec lui, le besoin en mobilité. L’enjeu pour le Brésil : développer une offre de transport en commun à la fois fiable, accessible à tous et peu polluant, dans une démarche d'aménagement urbain intégré. 

L’AFD accompagne les collectivités locales dans cette démarche et s’engage pour une mobilité « douce ». À la clé : une offre de transport plus fournie, des temps de déplacement réduits, moins de voitures individuelles donc moins de trafic et moins de pollution, et des périphéries mieux desservies. 

Nous avons ainsi noué des partenariats pour accompagner plusieurs métropoles :

  • Curitiba, pour étendre les capacités du réseau de transport public et créer un corridor écologique le long de la rivière qui traverse la ville
  • Rio de Janeiro, pour faciliter les déplacements notamment en modernisant les trains de banlieue, en étendant le réseau de métro et en développant un « billet unique »
  • São Paulo, pour la création d'une ligne de train reliant le centre-ville et l'aéroport international de Guarulhos.

Nous accompagnons également les politiques de mobilité urbaine des États de São Paulo et de Rio de Janeiro à travers un Fonds d’expertise technique et d’échanges d’expérience (FEXTE).
 

Soutenir les énergies renouvelables

Brésil Usine de production d'éthanol canne à sucre biocarburant ressource d'énergie renouvelable durable

Soutenir les énergies renouvelables

8e consommateur mondial d’énergie, le Brésil est doté de ressources naturelles considérables. Ainsi, 40 % du mix énergétique est d’origine renouvelable. L’hydroélectrique domine le secteur, mais les sécheresses récurrentes fragilisent la production : le pays doit trouver de nouvelles sources d’énergie. Il peut pour cela miser sur un immense potentiel éolien, solaire et en biomasse.

L’AFD accompagne les politiques publiques brésiliennes dans le développement des énergies vertes et la promotion de l’efficacité énergétique. 

Nous soutenons ainsi les investissements des sociétés d'électricité dans les réseaux de transport et de distribution de l’énergie et dans les technologies innovantes comme les « smart grids » ou réseaux intelligents.

Mieux gérer et valoriser les ressources naturelles

Brésil déchetterie

Mieux gérer et valoriser les ressources naturelles

Des ressources d’eau menacées

Le Brésil, c’est près de 12 % de l’eau douce de la planète. Des ressources abondantes mais inégalement réparties et de plus en plus exploitées en raison de l’expansion du secteur agricole, de l’augmentation de la consommation par les particuliers et l’industrie, et de l’accroissement de la production hydroélectrique pour répondre à la demande. 

L’AFD soutient les acteurs du secteur pour réduire les pertes des réseaux de distribution d'eau, améliorer l’efficacité énergétique des stations de traitement, traiter et réutiliser les eaux usées et préserver les bassins et nappes phréatiques.    

Et des déchets trop encombrants

Nombreuses sont les villes brésiliennes qui n’ont pas de centre d’enfouissement aux normes, alors même que la quantité de déchets urbains est en permanente augmentation. À travers sa Politique nationale des déchets, le Brésil a donc fixé des objectifs clés en termes de responsabilité partagée et de promotion de technologies propres. Autres défis : mettre fin aux décharges sauvages et développer le tri sélectif, ainsi que l'insertion des collecteurs de déchets. 

L’AFD accompagne ainsi les municipalités brésiliennes et les acteurs privés dans la mise en œuvre du programme gouvernemental. Nous privilégions pour cela les échanges d'expertise entre acteurs brésiliens et français, notamment sur les questions de recyclage, de compostage et de production d’énergie.

Nous intervenons par exemple dans la ville de Toledo, dans l’État du Paraná, où nous finançons le programme environnemental de la commune. 
 

Dialoguer sur les politiques publiques

Brésil parc ville

Dialoguer sur les politiques publiques

L’AFD entretien des liens étroits avec la Banque Nationale de Développement Économique et Social (BNDES), tant au sein du groupe des banques de développement IDFC (International Development Finance Club) qu’au niveau local. Cette relation constitue une plateforme de dialogue sur les thèmes de la finance verte et de la finance climat.

En parallèle, notre partenariat avec l’Institut de Recherche en Economie Appliquée (IPEA), think tank brésilien rattaché au ministère du Plan et membre du Centre pour le développement de l’OCDE, promeut la production et la diffusion de connaissances sur des sujets d’intérêts communs. Les principaux axes de travail : les modèles alternatifs de trajectoire de croissance orientée vers la transition énergétique (projet GEMMES), les enjeux du développement urbain, et le rôle du Brésil en tant que bailleur émergent. 

Financer les infrastructures

Brésil travaux infrastructure

Financer les infrastructures

Le Brésil est aujourd’hui la 8e économie mondiale. Mais il connait une période de récession depuis 2014. Pour relancer l’activité économique du pays, les autorités fédérales ont adopté un plan massif de concessions dans les infrastructures afin de moderniser et gérer les autoroutes, le transport ferroviaire, les aéroports et les ports. Ainsi, le marché financier brésilien et le secteur bancaire privé international sont appelés à jouer un rôle pivot dans le financement des infrastructures. Et les partenariats entre acteurs publics et privés sont encouragés.

L’AFD répond présent en accompagnant des projets innovants portés par les collectivités territoriales, les concessionnaires de services publics ou les acteurs privés. Comment ? À travers des lignes de crédit vertes en partenariat avec des banques publiques (ou privées via Proparco), pour encourager la finance climat, et par l'appui au montage de partenariats public-privé. Les projets soutenus portent sur les énergies renouvelables, l’efficacité énergétique, l’éclairage public, la dépollution et la gestion des déchets, l'eau et l'assainissement ou encore la mobilité urbaine.

L’AFD soutient également l’innovation technologique et la révolution numérique dans ces différents secteurs, pour promouvoir des villes dites « intelligentes ».

38
projets financés en 10 ans
70 %
des projets en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique
1,8
milliard d’euros engagés depuis 2007

Pays aux dimensions continentales, le Brésil est, avec 207 millions d'habitants, le 5ème pays le plus peuplé de la planète. Il s'étend sur 8,5 millions de km², ce qui en fait le 5ème pays le plus vaste. Riverain à l’est de l’océan Atlantique, il concentre deux tiers de la forêt amazonienne et une biodiversité exceptionnelle : 14 % de l’ensemble des espèces connues y sont recensées. Sa frontière avec la France s’étend sur plus de 700 km.

Le Brésil a connu des années d’essor économique qui en ont fait la 8e économie mondiale. Une croissance reposant sur un vaste marché intérieur (sa classe moyenne compte près de 100 millions de personnes) et une économie diversifiée : 3e exportateur mondial de produits agricoles, l’un des premiers exportateurs de produits miniers, une industrie solide et des services modernes. Le pays fait partie des grandes puissances émergentes réunies dans le groupe BRICS.

Mais le géant économique a traversé entre 2015 et 2017 une période de forte récession, dont il commence tout juste à sortir. Et la prospérité ne profite pas à tous : le Brésil est toujours marqué par les inégalités sociales, l’insécurité et un déficit chronique d’infrastructures qu'il lui faut combler. En outre, l’exploitation de ses richesses minières et le développement de l’agro-business continuent d’exercer une forte pression sur ses ressources naturelles.

Le Brésil doit donc renouer avec une croissance qui associe préservation de l’environnement et progrès social. Il a aussi un rôle crucial à jouer dans la lutte contre le changement climatique. Volontariste dans les négociations internationales sur le climat, le pays s’est engagé à contenir la déforestation de l’Amazonie, qui constitue sa première source d’émission de CO2. Mais aussi à promouvoir les énergies renouvelables, améliorer la qualité des transports et préserver ses ressources hydriques.

Active en Amérique latine depuis 2007, l’AFD s'est engagée auprès du Brésil afin de promouvoir un modèle de développement durable et solidaire, le climat étant un marqueur fort de son intervention dans la région. Elle privilégie une démarche partenariale qui réunit acteurs brésiliens et français. 

Les modes d'intervention de l’AFD au Brésil sont multiples : prêts au secteur public (et privé via Proparco), mobilisation de fonds en subvention pour financer des appuis techniques et des expertises, appui-conseil, dialogue sur les politiques publiques.

Interactive map
This map is for illustrative purposes only and does not engage the responsibility of the AFD Group
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

  • Climat
  • Eau et assainissement
  • Forêts et biodiversité
  • Infrastructures
  • Partenariats mondiaux
  • Santé
  • Villes durables
  • Énergie

Type de financement

  • Prêt concessionnel souverain
  • Prêt non concessionnel non souverain
  • Prêt non concessionnel souverain
  • Subvention

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
See map of all projects

Brésil : les défis de Curitiba

Face à la pression démographique et au nombre de voitures toujours plus important, Curitiba redouble d’efforts pour conserver son image de chef de file brésilien en termes de ville durable et de lutte contre le changement climatique.
En savoir plus