Afghanistan

Carrefour de l'Asie centrale et théâtre de conflits depuis 1979, l'Afghanistan peine à sortir de l'insécurité et de l'instabilité politique. Et dépend fortement de l'aide internationale.
L'AFD intervient depuis 2004 et concentre désormais son action dans les domaines de la santé, de l'eau potable, de l'énergie et de l'éducation.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
La ferme Puze e Sham, Afghanistan
L'AFD et l'Afghanistan : améliorer l'accès des populations aux services essentiels
La ferme Puze e Sham, Afghanistan

Améliorer les services de base

enfants, éducation, école, Afghanistan

Améliorer les services de base

Après avoir œuvré dans de nombreux secteurs tels que l’agriculture et la sécurité alimentaire, l’AFD a concentré ses interventions en 2018 :

  • dans le domaine de la santé. Nous finançons le projet emblématique de l’Institut médical français pour l'enfant (IMFE) en partenariat avec l’ONG la Chaîne de l’Espoir et la fondation Aga Khan (AKDN), ainsi qu’un programme en faveur de la santé maternelle et infantile dans les provinces de Bamyan, de Baghlan et du Badakhshan ;
  • dans le domaine de l’eau potable. En cofinancement avec la KfW, l’AFD investit dans le développement de l’accès à l’eau potable à Kaboul. Le projet comprend la réalisation d’infrastructures de production et d’adduction d’eau ainsi que l’extension du réseau de distribution au centre et au nord-ouest de la ville ;
  • dans le domaine de l’électrification rurale. La construction d’une ligne de transmission de 110 kV et l’ajout de plus de 2 000 connexions a permis à 10 000 familles d'avoir accès à l’électricité dans la province de Kapisa ;
  • dans les domaines de la scolarisation, le développement rural, l’efficacité énergétique. L’AFD continue de soutenir les actions des ONG Afrane, Handicap International, Madera, GERES et Afghanistan Demain.
155,7
millions d'euros engagés depuis 2004
22
projets en cours de financement

Pays situé à un carrefour de l'Asie centrale, l’Afghanistan se caractérise par une histoire mouvementée enrichie par le passage de peuples et de cultures extrêmement variés. Théâtre constant de conflits armés depuis 1979, il doit toujours faire face à des problèmes de sécurité intérieure persistants et de corruption endémique.

Faisant partie des pays les moins avancés, l’Afghanistan est éligible à l’aide publique au développement (APD). En 2016, le pays a reçu 4,1 milliards de dollars d'aide, ce qui en fait le 3e pays récipiendaire d’APD au monde.

Depuis le début de son intervention en Afghanistan en 2004, l'AFD a engagé 155,7 millions d’euros et sa filiale secteur privé Proparco 35 millions d’euros. Son action porte principalement sur les secteurs de la santé et de l’hydraulique urbaine, et, de manière secondaire, sur l’amélioration de l’habitat, l’électrification rurale et l’éducation. L’action de l’AFD s’articule avec le Traité d’amitié et de coopération franco-afghan signé le 27 janvier 2012, dont l’objectif est « d’accompagner l’Afghanistan dans sa phase de transition » et « de maintenir une coopération au-delà ». 

Malgré la fermeture de son agence à Kaboul et la gestion de son portefeuille depuis le Pakistan, en 2017, l’AFD intervient dans de nombreux domaines en finançant des petits projets dont les activités sont toujours mises en œuvre au plus près des bénéficiaires finaux, notamment à travers des opérations visant l’amélioration des services de base (santé, hydraulique urbaine, électrification rurale). 22 projets sont toujours en cours de financement.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets