Eau et assainissement

L’eau est un défi majeur pour le 21e siècle… Les pénuries, la mauvaise qualité de l’eau ou le manque d’installations d’assainissement ont un impact négatif sur la sécurité alimentaire, la santé, l’égalité entre les sexes et les conditions de vie des personnes défavorisées. Pour l’AFD, l’eau est aussi une ressource vitale à protéger et à gérer au bénéfice de tous. C’est cette vision qui prévaut dans les très nombreux projets d’accès à l’eau et à l’assainissement que nous soutenons à travers le monde.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
L'AFD, l'eau et l'assainissement : mieux gérer la ressource et relever le défi de l'accès universel
Distribution d'eau potable à Kinshasa

Appuyer la définition de cadres sectoriels clairs et efficaces

Nouvelle usine de traitement de l'eau de Jodhpur

Appuyer la définition de cadres sectoriels clairs et efficaces 

La première priorité de l’AFD est le renforcement de la gouvernance nationale et locale permettant d’assurer une gestion technique et financière durable du secteur et ainsi d’accompagner nos partenaires au-delà des projets financés.

Près de 50 % des projets prévoient des appuis institutionnels et plus de 80 % incluent des actions de renforcement des capacités.

Fournir des services d’eau et d’assainissement de qualité

Distribution d'eau aux élèves en Ouganda

Fournir des services d’eau et d’assainissement de qualité

Dans les contextes de croissance urbaine et démographiques accélérées que connaissent beaucoup de pays en développement, garantir l’accès à l’eau et à l’assainissement représente un défi considérable. Pour y répondre, L’AFD finance la construction et la réhabilitation d’infrastructures de production et de distribution d’eau potable, en ciblant prioritairement les quartiers précaires et les zones d’extension urbaine.

Définis en concertation avec les autorités responsables des services d’eau et d’assainissement, ces projets accordent une attention particulière aux lieux publics tels que les écoles et les centres de santé. Ils intègrent également des campagnes de sensibilisation à l’hygiène afin de réduire l’incidence des maladies liées à la consommation d’eau impropre.

Particulièrement vigilante à la pérennité des infrastructures qu’elle finance, l’AFD travaille en étroite collaboration avec ses partenaires afin de garantir la qualité et la durabilité des services d’eau et d’assainissement. Elle veille aussi à ce qu’ils soient accessibles pour tous, y compris les plus démunis.

Les zones rurales ne sont pas délaissées : des programmes spécifiques sont mis en œuvre dans les petites villes et les bourgs ruraux pour fournir des niveaux de services comparables à ceux développés dans les grands centres urbains.

Gérer durablement la ressource en eau

Traitement des eaux usées au Maroc © Francisco Zizola pour l'AFD

Gérer durablement la ressource en eau

Pour répondre à la forte augmentation de la demande, l’AFD prône une gestion intégrée des ressources en eau (GIRE). Elle permet de garantir une répartition concertée entre les différents usages (agricoles, domestiques, énergétiques, industriels) et de tenir compte des besoins des écosystèmes.

Dans un contexte de changement climatique, en particulier les sécheresses, nous mettons la priorité sur l’efficience de l’utilisation de l’eau dans les activités les plus consommatrices : agriculture, industrie et eau potable. L’objectif : préserver la ressource à la fois en quantité et en qualité.

Pour préserver la quantité, nous soutenons les projets de réduction des pertes et des gaspillages, les initiatives permettant de renouveler les nappes phréatiques, ainsi que des mesures « non conventionnelles » telles que la réutilisation des eaux usées pour l’agriculture et l’industrie, le dessalement de la mer ou la construction de barrages.

Pour préserver la qualité, nous finançons la construction de stations d’épuration des eaux domestiques et de traitement des effluents industriels.

Maîtriser le risque inondation

Par manque de drainage, certains quartiers sont exposés aux inondations. Ici à Fortaleza au Brésil

Maîtriser le risque inondation

Les inondations constituent le phénomène touchant le plus grand nombre de personnes à l’échelle mondiale. L’Asie est le continent le plus exposé de la planète : 9 des 10 pays les plus affectés par les inondations sont asiatiques.

L’AFD finance des projets de gestion des eaux pluviales dans les grandes villes où les inondations causent des dégâts importants et freinent le développement économique. Situés dans des zones vulnérables, ces projets améliorent la résilience des villes en contribuant à l’adaptation au changement climatique. Notre stratégie de gestion du risque inondation repose sur trois principes complémentaires et interconnectés : la prévention, la préparation et la culture au risque.

Pour prévenir le risque, l’AFD promeut une organisation du territoire qui permette d’anticiper la survenue d’une inondation bien en amont de la situation de crise. Nos priorités : limiter l’urbanisation en zone inondable et gérer l’occupation des sols. Nous préparons également les populations concernées à la gestion de la crise pour faciliter la réaction à la survenue d’une inondation. L’objectif : mettre les personnes en sécurité et assurer un retour rapide à la normalité des principaux services et activités du territoire. Enfin, nous transmettons une culture du risque à l’ensemble des acteurs concernés (institutions publiques et privées, société civile et population) afin d’améliorer la résilience et la capacité d’adaptation des villes.

1,2
milliard d’euros engagés en 2016
1
million de personnes de plus ayant accès à l’eau potable
190000
personnes bénéficient d’un accès pérenne à l’assainissement

Le secteur de l’eau et de l’assainissement est au cœur des enjeux du développement durable. L’accès à l’eau potable et à l’assainissement, reconnu comme un droit humain par les Nations Unies en 2010, est une condition d’amélioration de la santé publique et d’égalité entre les sexes. Source de vie et de biodiversité, l’eau est un bien mondial et sa préservation constitue l’un des principaux défis environnementaux du XXIe siècle, d’autant plus que cette ressource est déjà sous pression et particulièrement vulnérable au changement climatique. L’eau et l’assainissement sont également des moteurs d’une croissance plus verte et solidaire.

La place de l’eau dans l’agenda international de lutte contre la pauvreté depuis plus de 15 ans a permis des avancées significatives. Pourtant, 2,1 milliards de personnes n’ont pas accès à l’eau potable à domicile. Et 4,4 milliards ne disposent pas de services d’assainissement améliorés… De plus, le secteur souffre d’un déficit de gouvernance, ce qui nuit à son efficacité et freine les investisseurs potentiels.

L’AFD accorde une importance particulière à l’eau et à l’assainissement. Nos moyens d’intervention dans le secteur sont variés : renforcement des capacités et accompagnement social, financement des infrastructures, ainsi que production de connaissances et partenariats.

Entre 2014 et 2018, nous engageons en moyenne 700 millions d’euros par an au bénéfice du secteur dans les pays en développement, et 50 millions d’euros dans les pays d’Outre-mer. Au moins 250 millions d’euros contribuent à l’adaptation au changement climatique. 50 % de nos « projets eau » ont également un impact positif sur l’égalité entre les femmes et les hommes.

Carte des projets
Cette carte est uniquement utilisée à titre d’illustration et n'engage pas la responsabilité du groupe AFD
Géographie
Type de financement
Antennes
Filtres

Géographie

Type de financement

  • Appui budgétaire
  • Contrat de désendettement et de développement (C2D)
  • Délégation de fonds de l'Union européenne
  • Ligne de crédit verte
  • Prêt
  • Prêt concessionnel non souverain
  • Prêt concessionnel souverain
  • Prêt non concessionnel non souverain
  • Prêt non concessionnel souverain
  • Subvention

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Guyane : et l’eau de source devint potable

Dans le village amérindien de Favard, sur la commune de Roura en Guyane française, l'installation d’une unité de traitement d’eau permet aux habitants de disposer d’eau potable toute l’année. De quoi assurer l’hygiène et le confort à plus de 30 familles, tout en permettant de développer une offre d’écotourisme qui bénéficie à tous.
En savoir plus

Téléchargement