Burkina Faso

Le Burkina Faso est l’un des États les plus pauvres de la planète, pénalisé par son enclavement, les conditions agro-climatiques difficiles et l’absence de ressources naturelles majeures. Mais il peut compter sur de réels atouts, comme sa vitalité démocratique, sa résilience remarquable et sa situation politique désormais stabilisée. Alors que les besoins augmentent du fait de la croissance démographique rapide, l’AFD accompagne le pays dans des secteurs structurants pour l’économie et la société : infrastructures de base (énergie, eau et assainissement), aménagement urbain et rural, éducation et formation professionnelle.
Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso
L’AFD et le BURKINA FASO : promouvoir une croissance inclusive et favoriser un développement durable
Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso

Renforcer l’éducation et la formation

Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso

Renforcer l’éducation et la formation

Dans un pays caractérisé par l’extrême jeunesse de sa population, la qualité de l’éducation et de la formation sont primordiales. Le gouvernement en a fait un secteur stratégique prioritaire de sa politique de développement. 
L’AFD est un partenaire essentiel du secteur depuis plus de 15 ans, du cycle primaire à l’enseignement supérieur. Entre 2000 et 2016, nos financements se sont élevés à plus de 70 millions d’euros dont 80 % pour l’éducation de base.  
Et les avancées du Burkina Faso sont réelles : le taux brut de scolarisation au primaire est ainsi passé de 46,5 % en 2001 à 86,1 % en 2016. En termes d’équité, en 2016, pour chaque garçon ayant achevé les six années d’enseignement primaire, 1,1 fille l’avait fait, contre 0,68 fille pour chaque garçon en 2001. 

Notre objectif pour les années à venir : assurer l’enseignement primaire universel, améliorer la qualité du système éducatif et éliminer l’analphabétisme à l’horizon 2021. Nous soutenons ainsi plusieurs projets pour

  • assurer la continuité de la scolarisation entre le primaire et le post-primaire (objectif : 100 % en 2025)
  • réduire les inégalités géographiques (en particulier au Sahel)
  • mettre en place la parité filles/garçons dans l’accès et le maintien à l’école
  • assurer l’alphabétisation des jeunes
  • améliorer la gouvernance du secteur éducatif. 
     

Faire progresser l’électrification du pays

Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso

Faire progresser l’électrification du pays

L’offre en électricité du Burkina Faso est largement insuffisante. En 2015, moins de 20 % de la population avait accès à l’électricité. Le taux chute à 3 % en zone rurale. L’offre est peu fiable, coûteuse et quasi intégralement dépendante de l’extérieur à travers l’importation d’électricité et d’hydrocarbures. Elle ne permet pas de répondre à une demande dont l’augmentation est estimée à 13 % par an.
 
Pour inverser la tendance, l’AFD accompagne la réalisation de plusieurs projets à travers le pays. Nous finançons la construction de lignes à haute et moyenne tension pour raccorder des villes isolées dans le nord du pays (Ouahigouya, Djibo et Dori) et doubler la quantité d’électricité importée du Ghana à un prix satisfaisant

Avec l’Union européenne, nous soutenons la mise en service de la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest à Zagtouli. D’une puissance installée de 33 MW, elle apportera en journée 10 à 15 % de la demande nationale d’énergie à un coût très inférieur au coût de revient actuel de la Société nationale d’électricité (SONABEL). La centrale solaire de Zagtouli n’est qu’une première étape dans l’ambition du Burkina Faso de devenir un champion du solaire en Afrique de l’Ouest avec l’objectif d’atteindre 30 % de capacité de production en solaire d’ici 2025. 

Nous soutiendrons ce Plan solaire 2025 (construction de centrales photovoltaïques, stockage, électrification rurale reposant sur des solutions solaires), ainsi que les nouveaux projets d’interconnexion avec les pays voisins (Nigéria, Niger, Bénin…) pour augmenter la capacité d’importation et permettre ainsi au Burkina de s’approvisionner à moindre coût. 

Développer le secteur de l’eau et l’assainissement

Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso

Développer le secteur de l’eau et l’assainissement

En milieu rural 61 % de la population a accès à l’eau potable et seulement 10 % à l’assainissement. En ville, l’accès à l’eau atteint 87 %. Mais dans un contexte de forte pression démographique, le Burkina Faso peine à maintenir ces taux d’accès. Le pays ambitionne pourtant de réaliser l'accès universel des populations à l'eau potable et à l'assainissement en 2030. 

L’AFD accompagne l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) pour atteindre cet objectif. Plusieurs projets sont en cours pour : 

  • améliorer la capacité de production et de distribution de l’eau potable à Ouagadougou et développer les infrastructures d’assainissement dans les quartiers les moins favorisés
  • renforcer le réseau d’approvisionnement en eau potable de Bobo-Dioulasso, la deuxième ville du pays
  • construire 8000 ouvrages d’assainissement dans six villes secondaires et renforcer les capacités des services communaux en charge
  • réaliser 30 systèmes d'adduction d'eau simplifiés en milieu semi-urbain et développer un système de gestion innovant pour les opérateurs privés.

Dès 2018, nous allons poursuivre et étendre notre appui à Bobo-Dioulasso pour couvrir les besoins en eau potable à horizon 2030, et accompagner la production et la distribution d’eau potable à Ouahigouya. 

Accompagner le développement urbain

Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso

Accompagner le développement urbain

Ouagadougou est à la fois confronté à un phénomène de forte croissance démographique et d’étalement urbain. La ville est ainsi passée de 1,5 million d’habitants en 2006, à 2,1 millions en 2015, et à… probablement 6 millions d’habitants en 2030. Dans ce contexte, les enjeux liés aux infrastructures, à l’accès aux services et à la mobilité sont cruciaux. 

L’AFD, qui entretient une relation privilégiée avec la commune depuis 1997, aide la Mairie à mettre en œuvre des réponses concrètes sur le terrain. Notre soutien s’opère grâce au Projet de développement durable de Ouagadougou (PDDO 1 et 2), ), d’un montant cumulé de 107 millions d'euros depuis 2013. 

  • Nous avons aménagé 13 km de voiries/drainage de désenclavement des quartiers périphériques et financé la construction/réhabilitation de deux gares routières publiques. 
  • La prochaine étape de ce programme ambitieux prévoit 13 km de voiries de désenclavement supplémentaires et l’aménagement de 3 quartiers de la ville (Tampouy, Grand Est et Katre Yaar) : voirie, assainissement, salles de classe, centre de santé, équipements sportifs, gares routières, marché... 
  • Dans le cadre de la coopération décentralisée, la collectivité du Grand Lyon appuie la commune de Ouagadougou dans sa politique de mobilité. Cet accompagnement technique est financé par l’AFD.

Favoriser le développement rural

Femmes transportant des marchandises, Burkina Faso

Favoriser le développement rural

Le secteur agricole représente la principale activité économique du Burkina Faso (30 % du PIB) et sa population est très largement rurale (77 %). La productivité des filières agricoles reste faible, les pratiques agricoles étant jusque-là relativement extensives. 

Afin de renforcer la sécurité alimentaire du pays, l’AFD s’est engagée depuis 2012 pour le développement du secteur rural burkinabé. Nous accompagnons les collectivités territoriales et les administrations déconcentrées pour qu’elles puissent réaliser, en milieu rural, des investissements durables de développement local et mettre en œuvre des actions de sécurisation foncière. 

Nous finançons :

  • Dans la région de l’Est, un projet d’appui à la sécurité alimentaire. Intégrant la loi sur le régime foncier rural, il permet de développer les infrastructures agricoles et d’élevage, de production et de marchés. Le projet prévoit aussi de renforcer les capacités des acteurs pour améliorer la productivité tout en assurant la gestion durable des territoires. 
  • Dans la région de l’Est, des programmes d’hydraulique villageoise, qui prévoient la construction de 30 systèmes d'adduction d'eau simplifiés, la mise en place d'un système innovant de gestion par des opérateurs privés et le renforcement de capacités de l'administration locale.
  • Dans la région de la Boucle du Mouhoun, à l’ouest, un projet de gestion des ressources naturelles et du foncier, qui soutient les investissements des communes.
  • Au plan national, un programme d’appui à l’agriculture contractuelle et à la transition écologique qui vise à mieux satisfaire la demande alimentaire grâce au développement de l’agriculture contractuelle, à l’intensification agroécologique et à la professionnalisation des acteurs.
31
kilomètres de voiries construits à Ouagadougou
5 %
de la consommation annuelle d’électricité produite par la centrale solaire de Zagtouli (26 000 tonnes de CO2 économisées/an)
74
millions d’euros en faveur du système éducatif depuis 2000

Pays sahélien enclavé, le Burkina Faso est l’un des États les plus pauvres de la planète. Il ne dispose que de peu de ressources naturelles et doit parvenir à gérer une très forte croissance démographique : sa population a doublé en moins de 25 ans pour atteindre plus de 18 millions d’habitants et devrait dépasser les 27 millions d’habitants en 2030. Cette réalité entame largement la croissance économique : elle implique de prévoir des investissements surdimensionnés pour éviter que les infrastructures ne soient dépassées dès leur mise en service.

Vulnérable aux changements climatiques, porté par une économie peu diversifiée et fortement dépendante du secteur primaire, le Burkina a d’importants défis à relever.

Toutefois, sa situation politique stabilisée, sa vitalité démocratique et sa résilience remarquable face aux chocs qu’il a subis au cours des dernières années constituent un avantage certain pour attirer les investissements dans les prochaines années, au premier rang desquels ceux de la France et des entreprises françaises.

Partenaire depuis 1960, l’AFD soutient les programmes de développement du Burkina dans les secteurs structurants pour l’économie et la société : infrastructures de base (énergie, eau et assainissement), aménagement urbain et rural, éducation et formation professionnelle. Elle apporte un appui financier et technique à l'État burkinabé, aux entreprises publiques et privées et aux collectivités territoriales.

Carte interactive
Cette carte est uniquement à titre indicatif et n'engage pas la responsabilité du groupe AFD
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

  • Emploi et prospérité partagée
  • Faim et alimentation
  • Infrastructures
  • Paix et justice
  • Partenariats mondiaux
  • Pauvreté
  • Santé
  • Villes durables
  • Éducation

Type de financement

Antennes

Display local antennas

Filtres

Lancer la recherche
Voir la carte de tous les projets

Burkina Faso : le soleil brille sur Zagtouli

À Zagtouli, au sud-ouest de Ouagadougou, la plus grande centrale solaire d'Afrique de l'Ouest - et la première du Burkina Faso - vient de sortir de terre. Dans un pays où la majorité des 19 millions d'habitants n'a pas accès à l'électricité, l'accès à une énergie permanente, fiable, bon marché et bénéfique pour le climat change la vie de la population.
À Zagtouli, au sud-ouest de Ouagadougou, la plus grande centrale solaire d'Afrique de l'Ouest - et la première du Burkina Faso - vient de sortir de terre. Dans un pays où la majorité des 19 millions d'habitants n'a pas accès à l'électricité, l'accès à une énergie permanente, fiable, bon marché et bénéfique pour le climat change la vie de la population.
En savoir plus

Téléchargement

Publication institutionnelle

Cadre d'intervention : Sahel

Fruit d’un processus interne et dynamique, ce plan d’action est un document opérationnel qui marque l’engagement renouvelé de l’AFD au Sahel pour ces cinq prochaines ...
Jan 2015
Document d'évaluation

Aide sectorielle dans la pratique. Enseignements et perspectives pour l’AFD. Réflexions conduites à partir d‘expériences africaines

Depuis la Déclaration de Paris, l’engagement des pays en développement et des bailleurs de fonds en faveur du développement des aides sectorielles constitue une inflexion majeure ...
Dec 2009
Document d'évaluation

Coton et pauvreté en Afrique de l’Ouest : analyse comparée des conditions de vie des ménages au Mali et au Burkina Faso

Les filières cotonnières de la zone CFA subissent aujourd‘hui une grave crise. Du point de vue exogène, elles sont confrontées à la fois à la baisse du ...
Oct 2008
Document d'évaluation

Analyse croisée de vingt-huit évaluations décentralisées sur le thème transversal du renforcement des capacités

L’AFD s‘est engagée, depuis 2007, dans un processus de réflexion sur le renforcement des capacités et ambitionne de se doter d‘une stratégie opérationnelle ...
Mar 2011
Document d'évaluation

Capitalisation sur la filière assainissement

En 2006 et 2007, la division pour l’évaluation et la capitalisation de l’Agence Française de Développement a réalisé trois missions dans le domaine de l’assainissement. Les ...
Mar 2008
Document de recherche

Infrastructures africaines - Une transformation impérative

Le développement durable des infrastructures est vital pour la prospérité de l’Afrique et la transformation qu’il implique est aujourd‘hui impérative. Cet ouvrage est le ...
Jan 2010
Document de recherche

Analyse de la cohérence des politiques commerciales en Afrique de l’Ouest

Les pays d‘Afrique de l’Ouest sont engagés dans de nombreuses négociations commerciales tant aux niveaux régional, bilatéral et multilatéral. L’élaboration des politiques ...
Jun 2011
Document de recherche

Les privatisations en zone franc - synthèse des travaux du groupe de travail MINEFI/AFD

Les ministres des Finances de la zone franc, lors de la réunion d‘avril 2005 à Cotonou, ont décidé d‘engager un travail de réflexion sur les privatisations. De ...
Sep 2006
Document de recherche

Méthodologie PEFA et collectivités infranationales : quels enseignements pour l’AFD ?

Cette étude présente les grands enseignements de l'initiative Public Expenditure and Financial Accountability (PEFA), lancée en décembre 2001 en partenariat entre la Banque mondiale, la Commission européenne, ...
Jul 2012
Publication institutionnelle

Cadre d'intervention : Sahel

Fruit d’un processus interne et dynamique, ce plan d’action est un document opérationnel qui marque l’engagement renouvelé de l’AFD au Sahel pour ces cinq prochaines ...
Jan 2015
Publication institutionnelle

Profil Genre : Afrique

Les « Profils Genre Pays » ont pour objectif d’appuyer les équipes (siège et agences) à développer un dialogue et faciliter la mise en réseau avec nos partenaires dans ...
Dec 2016