Chine

Pays le plus peuplé au monde et deuxième puissance économique, la Chine abrite aussi les deux tiers de la biodiversité de la planète. La croissance rapide a cependant eu des répercussions sur l’environnement et la qualité de vie des habitants. Présente en Chine depuis 2004, l’AFD accompagne le pays pour relever le défi écologique colossal auquel il est confronté.
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
L’AFD et la Chine : réconcilier croissance et environnement
Nature, Chine

Réduire l’empreinte écologique des villes

La pollution en ville Chine

Réduire l’empreinte écologique des villes

La Chine connaît une urbanisation accélérée qui entraîne une forte augmentation de l’empreinte énergétique des villes, de la pollution locale et des émissions de gaz à effet de serre.

Chauffer sans faire monter la température

La Chine est le deuxième plus grand marché de chauffage urbain au monde. Mais les réseaux sont peu efficaces et engendrent d’importantes pertes de chaleur. En outre, la plupart fonctionnent au charbon, avec des conséquences néfastes sur l’environnement.

L’AFD accompagne plusieurs villes chinoises dans la création ou la réhabilitation de leurs réseaux de chaleur pour améliorer leur qualité et réduire les émissions de gaz à effet de serre.

L’AFD soutient aussi la politique chinoise visant à diversifier le bouquet énergétique. Les investissements concernent des centrales de petite taille, alimentées par des énergies propres (gaz naturel) et fournissant plusieurs types de services (électricité, vapeur, chaleur, froid) à un groupe d’usagers. Ce sera par exemple le cas de la centrale à trigénération à Qingdao que nous finançons.

Des technologies de pointe pour l’eau et l’assainissement

La Chine compte plus d’un cinquième de la population mondiale mais dispose de seulement 7 % des ressources mondiales en eau. Cette rareté va de pair avec une pollution massive des eaux de surface et souterraines, particulièrement dans les grandes villes.

Deux défis majeurs se posent : améliorer l’accès et la qualité de l’eau potable, et mieux traiter les eaux usées et les boues issues de l'assainissement, sans oublier la nécessité de réduire la consommation énergétique de ces services.

L’AFD promeut des technologies de pointe ainsi que la récupération et la valorisation des gaz à effet de serre issus du traitement des eaux usées et des résidus organiques.

Promouvoir les énergies renouvelables

Parc éolien en chine, énergie

Promouvoir les énergies renouvelables

En Chine, l'énergie est majoritairement produite à base de charbon, source principale des émissions de gaz à effet de serre. Le gouvernement chinois a adopté une politique ambitieuse en matière de transition énergétique, l'objectif pour 2030 : porter à 20 % la part des énergies renouvelables. L’AFD l’accompagne dans cette voie.

Développer les sources d’énergie alternatives

Une première solution consiste à diversifier les sources d’énergie primaires. Une autre est de récupérer la chaleur dite « fatale » ou « résiduelle » : cette partie non-consommée de l’énergie est remobilisée pour produire de la chaleur, de l’électricité ou du froid.

À Jinan, l’AFD soutient un projet de récupération de chaleur des eaux usées traitées pour alimenter le réseau de chauffage urbain de la ville. À Zibo, nous avons financé un projet de récupération de chaleur industrielle pour alimenter le réseau de chauffage urbain.

Soutenir le système financier « vert »

La mise en oeuvre de la transition écologique implique une mobilisation des acteurs financiers. Selon la banque centrale chinoise, les besoins d’investissements s’élèveraient à près de 300 milliards d’euros par an.

L'AFD a lancé une coopération dans le domaine de la « finance verte » avec trois banques chinoises : la Shanghai Pudong Development Bank, la Huaxia Bank et la China Merchants Bank. En dix ans, 87 projets d’efficacité énergétique et d’énergie renouvelable ont été financés dans 22 provinces chinoises, et plus de 9 000 cadres du secteur ont été formés à ces enjeux.

Protéger le patrimoine naturel et culturel

Village de Gongyu, Xianju, Chine

Protéger le patrimoine naturel et culturel

La Chine, c’est deux tiers de la biodiversité planétaire. À cette formidable richesse s’ajoute un patrimoine culturel tout aussi exceptionnel : une trentaine de sites UNESCO, 4 000 sites sous protection nationale, des centaines de milliers de villages traditionnels...

L’articulation entre la protection du patrimoine et sa mise en valeur économique est un enjeu déterminant.

L’AFD soutient plusieurs projets de restauration de zones humides et de développement de l’éco-tourisme dans les provinces du Liaoning et du Shanxi. Par ailleurs, une collaboration avec les autorités locales du district de Xianju a été initiée pour la création d’un parc national. L’expérience des parcs nationaux et régionaux français est mobilisée pour mettre en place les modalités de gestion et de gouvernance du futur parc.

28
projets financés en 12 ans
13
millions de tonnes de CO2 évitées chaque année
450 000
hectares protégés (zones humides, forêts…)

Située en Asie de l’est, la Chine est le pays le plus peuplé du monde (1,4 milliard d’habitants). C’est également un immense territoire doté d’un patrimoine naturel et culturel exceptionnel.

En trente ans, la Chine a connu un développement économique et social sans précédent et est devenue la deuxième puissance économique mondiale. Mais le pays est aussi le premier émetteur de gaz à effet de serre. Alors que l’air, l’eau et les sols sont gravement pollués, les écosystèmes et la biodiversité se dégradent rapidement. Quant aux villes, elles ont vu leur démographie exploser avec l’arrivée en masse des populations rurales venues chercher du travail.

L’enjeu environnemental se trouve au cœur du dialogue stratégique entre la France et la Chine. Depuis quinze ans, l’AFD accompagne le pays dans le cadre d’un partenariat avec le ministère chinois des Finances et la Commission nationale du Développement et de la Réforme (NDRC). L’objectif de cette coopération est de mobiliser les savoir-faire français les plus innovants au service de la transition vers une économie respectueuse de l’environnement.

L’AFD intervient grâce à des prêts à l’État, aux collectivités locales ainsi qu’aux entreprises et aux banques publiques. Depuis 2004, nous avons financé une trentaine de projets, pour un montant de plus de 1,3 milliard d’euros.

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Thématiques
Type de financement
Antennes
Filtres

Thématiques

Tout cocher
Tout décocher
  • Climat
  • Consommation et production durables
  • Eau et assainissement
  • Forêts et biodiversité
  • Infrastructures
  • Partenariats mondiaux
  • Villes durables
  • Énergie

Type de financement

Tout cocher
Tout décocher
  • Ligne de crédit verte
  • Prêt
  • Subvention

Antennes

Afficher les agences locales

Filtres

Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets