Le jury du Mobile Film Festival a remis ce jeudi 25 mars à Tunis les prix de son édition 2021 consacrée aux talents du continent africain. Après « Act for climate change » et « Women’s empowerment », l’AFD est pour la 3e année consécutive partenaire du festival, un rendez-vous phare du cinéma engagé.

« 1 Mobile, 1 Minute, 1 Film ». Le concept du Mobile Film Festival est simple : découvrir et accompagner les réalisatrices et réalisateurs africains en les invitant à créer un film d’une minute avec leur téléphone portable. Pour sa première édition « Africa », près de 500 films venant de 38 pays d’Afrique ont été visionnés. Une sélection officielle en a ensuite retenu 51 venant de 23 pays, présentés en ligne au public depuis le 17 février.

« Avec son format simple et dynamique, le Mobile Film Festival est accessible facilement à une cible jeune et s’avère un vrai détecteur de talents, permettant de découvrir la richesse des cinémas d’Afrique. Nous sommes très heureux d’avoir pu une nouvelle fois soutenir ce festival si riche, particulièrement pour cette édition qui met en valeur le continent africain avec lequel l’AFD entretient des liens très forts », explique Caroline Castaing, responsable de la cellule Sensibilisation de l’Agence française de développement (AFD). Au cœur des actions de l’AFD, le continent Africain représente en effet 50 % de l’activité de l’agence avec l'objectif d'accompagner ses transitions en cours.

Les lauréats : 

La remise des prix a eu lieu à Tunis, à l’Institut français de Tunisie, en présence d’un jury de professionnels du cinéma et de la culture du continent africain. Les agents AFD de l’agence de Tunis et de la direction régionale Afrique étaient présents à la cérémonie et ont été invités à remettre le prix du scénario au jeune réalisateur tunisien Houssem Ben Hamza.

Les lauréats de la sélection officielle : 
  • Prix du film francophone : C'est tout ce que j'ai de Loridon Kabasele | République démocratique du Congo

 

  • Prix du film documentaire : Le Cimetière des inconnus de Walid Falleh | Tunisie

 

  • Prix d’interprétation masculine : Abdellah Bousik, dans Une patrie perdue d'Othmane Ait Barbana | Maroc

 

Deux films de la sélection officielle en lien avec les actions de l’AFD faisaient également partis des films sélectionnés :