Les évaluations

En tant que plateforme au service de l’aide publique au développement, l’AFD est tenue de s’assurer en permanence de l’efficacité de ses actions. La production de connaissances et les leçons de l’expérience issues des évaluations permettent, dans une logique d’apprentissage permanent, de réorienter les projets, les stratégies et les outils opérationnels pour en améliorer la qualité et doper leurs impacts sur le développement.
Les évaluations à l'AFD
50%
de projets achevés évalués, c’est notre engagement à partir de 2020
40
ans d’évaluation à l’AFD
  • Comprendre les évaluations à l’AFD

     
    Rapport Évaluations 2023
    Notre activité en chiffres et en images
    En savoir plus

    Tirer les leçons de l’expérience et les appliquer : cet esprit d’apprentissage continu renforce l’efficacité de nos interventions et leurs impacts sur la qualité de vie des populations accompagnées. Au cœur de cette démarche, la volonté d’entretenir un dialogue au long cours sur les résultats des actions menées avec nos partenaires. Ensemble, nous faisons un pas de côté pour apprendre de nos erreurs comme de nos réussites. Pratiquée à l'AFD depuis 40 ans, l'évaluation est formalisée dans une politique d’évaluation depuis 2013.

    Pour répondre à ce double enjeu d’apprentissage et de redevabilité, l’AFD dispose d’une palette d’évaluations :

    • les évaluations de projet, qui visent à alimenter le dialogue avec les parties prenantes sur les résultats, favorisant ainsi l’apprentissage mutuel. Ces évaluations sont le plus souvent pilotées par les agences locales de l’AFD avec l’appui méthodologique du département Évaluation et Apprentissage. 
    • les évaluations au champ large peuvent porter sur une thématique, un secteur, une géographie ou encore un instrument financier. Elles couvrent alors le plus souvent un périmètre plus vaste et une période de temps plus longue que les évaluations de projet. Ces évaluations peuvent également porter sur les stratégies sectorielles, géographiques ou transversales, comme le genre ou le climat. Elles visent alors à en améliorer la qualité et la mise en œuvre. Enfin, l’AFD pilote également des évaluations filmées. Plus accessibles et imagées, celles- ci constituent un outil d’information et de formation efficace.
    • les capitalisations répondent, elles aussi, à un objectif d’apprentissage. Réalisées à partir des conclusions des évaluations ou de revues analytiques et de l’expérience des acteurs, elles ciblent en priorité les actions revêtant une dimension collective, à l'échelle de plusieurs projets. Elles mobilisent des méthodes participatives comme les ateliers et les focus group, afin de permettre aux équipes opérationnelles de prendre du recul sur leurs pratiques. 
    • les évaluations scientifiques d’impact se donnent pour objectif de mesurer les améliorations strictement attribuables à l’un des projets que nous accompagnons. Face au déficit actuel de connaissances sur les effets des actions de développement, ce type d'évaluation mobilise des approches issues de la recherche en sciences sociales. En raison de la spécificité des méthodes utilisées, ces évaluations portent sur l’un des aspects d’un projet, plutôt que sur l’ensemble des résultats qui lui sont associés. 
      Consulter la stratégie d’évaluation d’impact de l’AFD

     

  • Nos publications

     

    La crédibilité des travaux d’évaluation passe aussi par la transparence et la redevabilité, en particulier à l’égard du grand public. En rendant nos travaux accessibles en ligne, nous souhaitons les mettre au service de tous.
    Retrouver ci-dessous l'ensemble de nos publications :

    • Les documents essentiels :

    La politique d’évaluation de l’AFD, approuvée en 2013, trace les principes. Elle a été évaluée en 2021. Une nouvelle stratégie est en cours de préparation.

    Depuis 2018, l’AFD publie tous les deux ans un rapport des évaluations, qui éclaire les questions de développement à l’aune des enseignements-clés et des principales conclusions des évaluations conduites.

    Consulter le rapport des évaluations 2017-2018
    Consulter le rapport des évaluations 2019-2020
    Consulter le rapport des évaluations 2021-2022.

    Le cycle de webinaires (En)quête d’évaluation propose quant à lui d’ouvrir le dialogue et de questionner les pratiques pour en améliorer la qualité et doper leurs impacts sur le développement. Les replays peuvent être visionnés sur la chaîne YouTube de l'AFD.

  • Gouvernance de l'évaluation

    Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, la direction générale du Trésor et l’AFD concourent à mettre en œuvre la stratégie française d’aide au développement. À ce titre, leurs services d’évaluation élaborent ensemble une programmation triennale de cette aide et réalisent conjointement certaines évaluations. 

    La gouvernance de l’évaluation de l’aide au développement de la France inclut l’Observatoire de la politique de développement et de solidarité internationale. Composé de collèges qui forment le Conseil national du développement et de la solidarité internationale (CNDSI), il est présidé par deux parlementaires. Il discute des travaux d’évaluation qui lui sont présentés et rend chaque année un avis sur la programmation triennale présentée conjointement par les trois services en charge de l’évaluation de l’aide publique au développement française.

    La gouvernance de l’évaluation à l’AFD associe le conseil d’administration et le comité des évaluations. Le comité des évaluations est chargé de porter un regard global sur les évaluations menées par l’AFD, seule ou avec d’autres bailleurs de fonds. Il se réunit quatre fois par an et examine à chacune de ses séances les évaluations les plus stratégiques pour l’AFD. Il donne également chaque année son avis sur le programme d’évaluation ainsi que sur le dispositif institutionnel mis en place et rend régulièrement compte de son action auprès du conseil d’administration de l'AFD. Présidé par une personnalité indépendante, le comité est composé de quatre personnalités qualifiées et de quatre représentants de l'État.


    L'évaluation partenariale

    Apprendre, c’est aussi intensifier les échanges avec l’écosystème du développement. L’AFD préside ainsi l’International Development Finance Club (IDFC) qui réunit 24 banques de développement nationales et régionales, et a entamé lors de la COP24 un travail partenarial avec plusieurs membres en vue de renforcer les méthodologies d’évaluation des projets concernant le climat.

    En outre, la KfW est également un partenaire privilégié de l'AFD. Les deux organisations mènent des évaluations conjointes sur les opérations cofinancées, ainsi que des échanges de pratiques et de personnel particulièrement riches d'enseignements.

    Compte tenu de la dimension recherche des évaluations scientifiques d’impact, et afin d’obtenir une mixité d’approches, l’AFD noue des partenariats avec les organismes scientifiques les plus expérimentés en matière de développement : l’Institut français de recherche et développement (IRD), la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM), le laboratoire de recherche sur la pauvreté J-Pal, l’université de Californie à Berkeley, etc. Dans la mesure du possible, l’AFD associe également à ses travaux les centres de recherche des pays d’intervention concernés et les instituts nationaux de statistique.

Ressources

Carte des projets
Cette carte est utilisée à titre d’illustration, elle ne reflète pas toujours la position officielle de la France et n’engage pas la responsabilité du groupe AFD.
Lancer la recherche
Voir l'ensemble des projets

Donnez-nous votre votre avis sur notre site web en répondant à notre grande enquête !