• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
image générique
Doté d’un immense potentiel hydroélectrique, le Cameroun ne parvient pas à satisfaire la demande de la population et des entreprises en électricité. C’est pourquoi, l’AFD accompagnée d’autres bailleurs a financé la construction d’un barrage sur les rivières de Lom Pangar.
Contexte

La demande en électricité est constituée du secteur public, basse et moyenne tension (550 000 abonnés, représentant une puissance de 550 MW appelés en pointe), et du secteur industriel haute tension. La société de production d’aluminium ALUCAM constitue le plus gros consommateur de ce second secteur et envisage actuellement de tripler sa capacité de production, ce qui porterait sa consommation à 520 MW. Pour répondre à cette demande, la capacité de production électrique installée est de 966 MW, à 75 % hydraulique, mais faute d’entretien, les capacités réelles de production sont insuffisantes. Cette faiblesse contraste avec l’immense potentiel hydroélectrique du pays, qui n’est exploité qu’à hauteur de 3 %. 

L’insuffisance de la production électrique constitue un frein majeur au développement de l’activité économique, et à l’investissement privé. Le secteur de l’aluminium, dont le développement est conditionné à l’augmentation des capacités de production d’énergie, est emblématique de cette situation. En outre, les rationnements régulièrement opérés suscitent de vives tensions sociales, qui constituent un facteur de déstabilisation. Le barrage de Lom Pangar constitue ainsi l’un des 5 projets prioritaires de la stratégie de croissance et d’emploi pour la période 2010 – 2019, adoptée par les autorités camerounaises.

Descriptif
  • Construction d'un barrage-réservoir au confluent des rivières Lom Pangar dans l'Est. 
  • Régulation du débit de la Sanaga et améliorer la production des centrales existantes d’Edéa et de Song Lou Lou.
  • Équipement par une usine de pied d'une capacité maximale de 51 MW.
  • Érection d'une ligne haute tension de 90 kV sur 120 km entre Lom Pangar et Bertoua.
Impacts
  • Répondre à la demande en énergie électrique de la population et du secteur industriel camerounais.
  • Contribuer à la croissance économique.
31/07/2011
Date de début du projet
01/02/2020
Date de fin du projet
8 ans
Durée du financement
Secteurs
Cameroun
Localisation
Outils de financement
154 000 000
EUR
Montant du financement