• logo linkedin
  • logo email
Visuel standard (Ne pas modifier ! À retirer avant de rajouter votre visuel)
Le ministère tunisien de la Santé procède à une modernisation de son système d’information sanitaire. Pour cela, il exploite le potentiel de la télémédecine afin de contribuer au rééquilibrage de l’accès à la santé publique entre les territoires. Dans le cadre du plan national stratégique « Tunisie digitale », l’État a sollicité l’appui de l’AFD pour l’accompagner dans la conception et la mise en oeuvre d’une stratégie « e-santé ».
Contexte

Le secteur de la santé en Tunisie est caractérisé par d’importantes inégalités territoriales dans l’accès aux soins, lesquelles se superposent aux fortes disparités socioéconomiques et régionales du pays. Parallèlement, le degré de numérisation du système de santé en Tunisie reste limité, notamment au niveau hospitalier.

Pour développer le numérique en matière de santé et pallier l’absence de systèmes d’information, le ministère de la Santé a décidé de préparer, avec le soutien de l’AFD, un ambitieux programme de déploiement de l’e-santé. Ce programme fait suite à un précédent projet d’assistance technique (FEXTE) qui a permis de créer une dynamique e-santé institutionnelle et de définir les contours du projet tunisien d’investissements pour la promotion de la santé numérique en Tunisie.

Descriptif

Ce programme d’investissement vise à accompagner le déploiement de l’e-santé et à généraliser l’usage des outils numériques dans l’offre de soins et dans la modernisation des services hospitaliers publics. Il prévoit ainsi le développement de quatre applications prioritaires du système d’information hospitalier dans 15 hôpitaux publics du pays pour un système d’imagerie médicale (PACS), un dossier médical informatisé, des archives médicales numériques et une distribution journalière et individualisée des médicaments.

Afin de réduire les inégalités régionales dans l’accès aux soins de spécialité, cinq initiatives de télémédecine seront mises en place à destination des gouvernorats du nord, du centre et du sud de la Tunisie : télé-cardiologie, télé-périnatalité, urgence cardiaque, télé-radiologie et télé-échographie obstétricale.

Enfin, la structuration et le développement d’un collectif e-santé tunisien tourné vers l’international et le secteur privé seront accompagnés.

Impacts

L’appui au développement de l’usage du numérique dans le secteur de la santé contribuera à accroître la qualité et l’efficience d’un système de santé publique tunisien modernisé, tout en contribuant à réduire la fracture territoriale dans l’accès aux soins. De plus, le projet s’appuie sur les nouveaux outils numériques pour accompagner la mutation du service public et faire face à la transition démographique et épidémiologique
en cours en Tunisie.

01/02/2019
Date de début du projet
5 ans
Durée du financement
Outils de financement
27 300 000
EUR
Montant du financement
Ministère de la Santé Hôpitaux publics
Bénéficiaires