• logo linkedin
  • logo email

Les dépenses publiques engagées par l’État ivoirien depuis cinq ans dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la protection sociale représentent environ 16% des dépenses publiques totales1 avec environ 7,4% pour l’éducation et la santé contre 8,6% pour la protection sociale (Cf. TOFE). Ces dépenses publiques sociales ne profiteraient pas à tous, car leur augmentation se traduit par une hausse des inégalités en termes de revenu.

pdf : 315.88 Ko
auteur(s) :
B.F. AKA
G. MAKAYE
K.C. N’DA
A. OUATTARA
N. OUATTARA
pages :
2
numéro :
30
disponible aussi en : fr
315.88 Ko (pdf)
téléchargé 8 fois