Jusqu’à une période récente, il existait peu d’indicateurs multidimensionnels permettant de caractériser les économies des départements et collectivités de l’Outremer français et de les comparer avec d’autres territoires, qu’il s’agisse de régions françaises ou d’autres petites économies insulaires. Cet article se propose de mieux appréhender leur réalité multidimensionnelle à travers le calcul de deux indicateurs composites pour les départements et collectivités d’Outre-mer (DCOM) et les autres économies insulaires : l’indicateur de vulnérabilité économique (IVE) et l’indicateur de vulnérabilité physique au changement climatique (IVPCC). L’IVE se présente comme un indice synthétique de l’importance des chocs liés aux phénomènes naturels, d’une part, et inhérents à l’environnement économique externe, d’autre part, et de l’exposition à ces chocs. Il ne dépend pas de la politique menée, ni de la capacité de résilience du pays ou de la région. De la même manière, les composantes de l’IVPCC saisissent deux types de risques liés au changement climatique (chocs permanents, progressifs et irréversibles, et chocs correspondant à une intensification des chocs récurrents) et permettent d’évaluer l’amplitude probable des chocs ainsi que le degré d’exposition à ces chocs.
pdf : 1.05 Mo
pays / région : Outre-mer
auteur(s) :
Françoise RIVIERE
Jean-François HOARAU
Michaël GOUJON
collection :
Document de travail
issn :
1958-539X
pages :
50
numéro :
145
disponible aussi en : fr