• logo linkedin
  • logo email
default image
Paris, le 18 septembre 2020 – Le Sénégal organisera les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse sur le continent africain en 2026. L’Agence française de développement (AFD) et l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) s’associent pour appuyer le CNOSS dans sa mission de structuration du mouvement sportif sénégalais, en vue de l’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Dakar.

Cette convention de financement d’1,2 millions d’euros s’inscrit dans le prolongement d’une première convention de collaboration signée entre l’AFD et le CNOSS en 2019 permettant la réhabilitation d’infrastructures sportives dakaroises (Stade Iba Mar Diop, Piscine olympique du Tour de l’œuf, Caserne Samba Diery Diallo). Outre les aspects de structuration du mouvement sportif   sénégalais, des sportifs olympiques seront mobilisés pour sensibiliser des écoliers à la pratique des disciplines olympiques au Sénégal.

Le partenariat entre l’INSEP et le CNOSS, financé par l’AFD, permettra de :

  • réaliser un diagnostic de l'écosystème sportif au Sénégal et une analyse du jeu d'acteurs, en s'appuyant sur les travaux existants ;
  • accompagner la réforme de la gouvernance du secteur comprenant les acteurs publics, privés, et la société civile pour permettre la meilleure formation des sportifs et entraîneurs sénégalais en vue de leur participation aux JOJ de 2026 ;
  • mettre en place une structure dédiée à la gouvernance globale du secteur du sport (formations aux métiers du sport, sport pour tous, haut niveau) ;
  • définir et mettre en œuvre un plan d'actions pour accompagner le développement d’une filière sport sénégalaise d’ici 2023 ;
  • analyser les besoins et définir des offres de formations initiales et continues essentiellement centrées sur le sport pour tous, éducatif (notamment en lien avec l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar), notamment par un transfert de connaissances et un renforcement de capacités de l'INSEPS Sénégal (Institut National Supérieur de l’Education Populaire et du Sport);
  • organiser des sessions d’immersion au bénéfice de sportifs sénégalais au sein des infrastructures et installations sportives et médicales de l’INSEP au sein du Bois de Vincennes ;
  • partager des expertises sur les infrastructures sportives (en termes de qualité, de durabilité, de gestion et de fonctionnement de celles-ci). 

Cette convention de partenariat permettra également le déploiement d’un plan d’éducation par le sport à destination des établissements scolaires, clubs et associations sportifs du Grand Dakar identifiés par le CNOSS. Il se fera par diffusion de messages pédagogiques liés à la santé publique, au développement durable, à la prévention des addictions, ou à la lutte contre les incivilités ainsi que l’intervention de sportifs de haut niveau au sein de ces structures.


Le report des Jeux de 2022 à 2026 des JOJ permettra de rendre cet événement populaire d’autant plus exemplaire et emblématique, notamment sur les aspects environnementaux et sociaux durables qu’apporteront ces jeux au bénéfice des populations les plus vulnérables. 


Diagna Ndiaye (CNOSS) : « Cette convention matérialise l'engagement de l’AFD et de l’INSEP à appuyer le mouvement sportif sénégalais dans sa structuration, afin de développer le sport de proximité en soutenant les initiatives émanant des fédérations olympiques. Le report des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Dakar en 2026 constitue une belle opportunité pour le mouvement olympique national de mettre en œuvre, dès à présent, une  politique d'héritage et de diffusion de la pratique sportive au bénéfice de tous les Sénégalais. La signature de ce jour renforce le partenariat déjà très solide noué entre le CNOSS et l'AFD en septembre 2019 à Dakar pour placer le sport au cœur des logiques de développement et de transformation de la société, dans le contexte des JOJ de Dakar ».


Rémy Rioux (AFD) : « L’organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) à Dakar en 2026 est un rendez-vous qui s’annonce exceptionnel, tant sur le plan sportif qu’en termes d’opportunités économiques et sociales pour les jeunes Africains. Un rendez-vous pour l’avenir du Sénégal et du continent. Je me réjouis que l’AFD soit associée à cette formidable aventure humaine et sportive, conformément au souhait du président de la République française de faire du sport un levier de développement durable. En soutenant, avec l’INSEP, le CNOSS dans la perspective de ces JOJ organisés pour la première fois en Afrique, l’AFD s’engage non seulement aux côtés du mouvement sportif sénégalais, mais aussi au service de Objectifs de développement durable ». 


Ghani Yalouz (INSEP) : « Nous sommes très fiers d’accompagner le CNOSS à travers ce partenariat avec l’AFD. Les trois composantes du partenariat (Formation, Expertise, et Immersion) ont pour vocation de renforcer les structures de formation du sport d’élite Sénégalais, mais également de favoriser l’éducation des jeunes par la transmission de messages clés liés à la santé publique, le développement durable, la prévention des addictions, ou la lutte contre les incivilités. L’INSEP mobilisera son expertise afin d’assurer pleinement la réussite de ce projet au bénéfice à la fois des athlètes de haut niveau, des jeunes sportifs d’élite en formation, et plus généralement de la jeunesse sénégalaise dans son ensemble. »

 

À propos de l’Agence française de développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus cohérent et résilient. Nous construisons avec nos partenaires des solutions partagées, avec et pour les populations du Sud.
Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets sur le terrain, dans les Outre-mer, dans 115 pays et dans les territoires en crise, pour les biens communs – le climat, la biodiversité, la paix, l’égalité femmes-hommes, l’éducation ou encore la santé. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable. Pour un monde en commun.


À propos de l’INSEP

Acteur de référence de l’écosystème sportif national et international, l’INSEP accueille la plupart des fédérations olympiques et paralympiques, 18 fédérations résidentes, et accompagne ainsi 800 athlètes et 150 entraineurs dédiés à la performance. L’institut constitue un lieu unique, d’entrainement et de vie, mais aussi de recherche et d’études sur le sport, où les ressources sont mobilisées pour développer avec chaque sportif un parcours sur mesure. Dédié à l’expertise la plus innovante dans le champ du sport, l’INSEP figure au cœur des prochains rendez-vous internationaux et constitue un pré-village Olympique inédit dans le monde. 

www.insep.fr  


À propos du CNOSS

Le Comité National Olympique et Sportif Sénégalais, fédérateur des fédérations et groupements sportifs, est l'interlocuteur des Pouvoirs publics et du Comité International Olympique au Sénégal dont il est le représentant au Sénégal. Fondé en 1961 et reconnu par le CIO en 1963, le CNOSS, présidé par Mamadou Diagna Ndiaye, membre du CIO, est également affilié à l'Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNO), à l'Association des Comités Nationaux Olympiques d'Afrique (ACNOA), ainsi qu'à l’Association Francophone des Comités Nationaux Olympiques (AFCNO).

www.senolympic.sn

 


Contacts presse :

AFD : +33 6 32 53 10 75 | rezaguii@afd.fr
INSEP : Agence Shadow Communication
Karima Doukkali – 07.77.36.64.10 – karimadoukkali@shadowcommunication.fr
Maryline Pilorge – 06.12.57.15.37 – marylinepilorge@shadowcommunication.fr
CNOSS: Bocar Kane – +221.77.100.28.27 – waawgoor@gmail.com