• logo linkedin
  • logo email
afd ace nouvelle calédonie
Piloté par l’Agence calédonienne de l’énergie, l’opérateur en charge de la mise en oeuvre du Schéma pour la transition énergétique, ce programme d’études et d’assistance à la maîtrise d’ouvrage vient compléter les différents projets d’énergies renouvelables financés par l’AFD en Nouvelle-Calédonie.

L’Agence calédonienne de l’énergie (ACE) et l’agence AFD de Nouméa ont signé mardi 30 juin un partenariat financé principalement sur le Fonds 5.0 pour porter un programme d’études et d’assistance à la maîtrise d’ouvrage de 2020 à 2024. 

Lancé en mai 2020, le Fonds 5.0 vise à faire émerger les projets des acteurs publics locaux en cohérence avec la Trajectoire Outre-mer 5.0 du ministère des Outre-mer français, qui s'articule autour de 5 objectifs « zéro » : zéro carbone, zéro déchet, zéro polluant, zéro exclusion, zéro vulnérabilité. 

Dédié à l'atteinte de ces objectifs, ce programme permettra à l'ACE, l'organisme en charge depuis 2017 de la mise en œuvre du Schéma pour la transition énergétique de la Nouvelle-Calédonie (STENC), de renforcer le déploiement stratégique de ses activités autour de quatre volets d’actions : l’électromobilité, la gestion des réseaux, la valorisation des déchets et la maîtrise de l’énergie.

Un objectif ambitieux

La Nouvelle-Calédonie dépend à plus de 97 % de l’extérieur pour son approvisionnement énergétique, notamment des produits pétroliers et du charbon pour la production d’électricité. Dans ce contexte, dès la fin 2016, le territoire calédonien a adopté un STENC qui vise en particulier 100 % d'énergies renouvelables pour la distribution publique d'électricité d’ici 2030, soit environ un tiers de la consommation totale du territoire.

Pour l'accompagner dans sa transition, l’AFD a accordé au territoire près de 233 millions d’euros de financements à impact positif pour l’environnement depuis 2016, soit 27 % de ses engagements en Nouvelle-Calédonie.

Ce nouveau partenariat vient notamment compléter les différents projets d’énergies renouvelables financés en 2016 et 2018 avec le groupe Enercal, principal énergéticien de Nouvelle-Calédonie ; et avec le groupe Total Quadran. Certains sont mis en service et d’autres sont encore en cours de construction. À terme, ces projets représentent une puissance totale installée de 69 MWc soit l’équivalent de 34 500 foyers.

Le programme s’inscrit également dans le prolongement des actions menées par les collectivités, notamment par la commune de Nouméa et la province Nord.


 

à lire aussi