• logo linkedin
  • logo email
Hackcovid  Moroccan Tech Against Covid-19
Dans le cadre de sa série « Innovation partagée », l’AFD met en lumière des programmes novateurs créés ou développés dans nos pays partenaires.

Afin de centraliser les initiatives les plus prometteuses dans la lutte contre la pandémie de coronavirus, la Fédération marocaine des technologies de l'information a lancé le 21 mars dernier un hackathon dématérialisé. Parmi la centaine de propositions reçues figurent, notamment, un outil prédictif de l’évolution du Covid-19 ou encore un projet d'impression 3D de masques, valves et autres ventilateurs.

Lire aussi : « Innovation partagée », tous les articles 


La Fédération marocaine des technologies de l’information (APEBI) a lancé le 21 mars dernier le programme « Hackcovid, Moroccan Tech Against Covid-19 », un hackathon dématérialisé à destination de l’ensemble de l’écosystème des start-up marocaines.

Relayer les initiatives les plus prometteuses

L’objectif ? Centraliser et relayer auprès du gouvernement marocain les initiatives technologiques les plus prometteuses contre le Covid-19. « Ce programme devra permettre de trouver des solutions, en alliant nos compétences à tous et notre réseau afin de réaliser de manière pragmatique et rapide des applications répondant aux grands enjeux de la situation », détaille Mehdi Alaoui, vice-président de la fédération, interrogé par le quotidien marocain Le Matin

Afin d’orienter les candidats dans leur démarche, quatre axes d’orientation prioritaires ont été identifiés : la solidarité citoyenne (organisation d’actions solidaires digitales, dématérialisation des dons), la santé (prévention et sensibilisation, gestion des ressources médicales, accompagnement du deuil), l’économie de crise (dématérialisation de l’approvisionnement et des transactions, organisation dématérialisée du travail) et, finalement, la sécurité (lutte contre les fake news, cybersécurité).

Plus de 100 candidatures spontanées

En seulement quelques jours, plus d’une centaine de candidatures spontanées ont été reçues, en provenance de start-up mais aussi de TPE et PME, d’écoles, d’universités ou d’acteurs associatifs. Une preuve, pour l’APEBI, de « la prise de conscience de ces jeunes et moins jeunes passionnés de technologie et de leur état d’esprit orienté solutions. »

Parmi les 17 initiatives finalement sélectionnées figurent, entre autres, un outil prédictif de l’évolution du Covid-19 prenant en compte les spécificités socio-démographiques, géographiques, culturelles et les contre-actions menées par le royaume. Autre projet remarqué, celui des acteurs du réseau tech 3D-Printing Cluster, dont plusieurs imprimantes 3D vont être mises à disposition des hôpitaux dans le but de produire sur place les masques, valves ou ventilateurs manquants.

Chaque projet retenu devrait bénéficier d'un accompagnement financier, technologique et réglementaire. En outre, les vainqueurs pourront également, s'ils le souhaitent, profiter du mentorship d'un expert de leur domaine de compétence. Enfin, l'APEBI assurera également la promotion et la valorisation de ces initiatives auprès de leurs cibles : administrations, autorités ou grand public.


Ce projet n’est pas soutenu financièrement par l’AFD mais peut représenter une source d’intérêt et d’inspiration pour la communauté du développement.


 

à lire aussi