• logo linkedin
  • logo email
Améliorer le drainage des eaux de pluie pour limiter les risques liés aux inondations à Brazzaville, Congo, AFD
Grâce à d’importants investissements réalisés cette dernière décennie, la République du Congo a augmenté ses capacités de production d’électricité. Pour améliorer et fiabiliser la qualité du service aux usagers, l’AFD soutient un programme de mise à niveau des infrastructures et de modernisation de la gestion du secteur.
Contexte

Au Congo, entre 2000 et 2010, le taux d’accès à l’électricité s’est nettement amélioré, passant de 21 % à 37 %. Mais l’accès à l’électricité reste relativement faible et inégal entre les milieux rural et urbain.

La société Énergie électrique du Congo (E²C) fait face à de nombreux défis pour améliorer la desserte et la qualité du service. Des pertes d’électricité sont constatées sur les réseaux, les capacités de transformation de l’énergie sont saturées et la gestion de la clientèle souffre d’un système d’information inadapté. Le gouvernement congolais s’est engagé dans la mise en oeuvre
d’un programme de redressement du secteur de l’énergie pour permettre la remise à niveau et l’entretien des infrastructures, l’installation de systèmes de contrôle sur les réseaux de distribution et la modernisation de la gestion et de l’offre commerciale.

Descriptif

L’AFD contribue au financement du programme de mise à niveau du secteur électrique. Cet appui vise à fiabiliser l’approvisionnement en électricité en milieu urbain en réduisant les pertes le long du réseau et en améliorant les capacités de distribution de la société E²C. L’AFD accompagne les volets suivants :

  • transport : réhabilitation des lignes électriques haute tension entre Pointe-Noire-Brazzaville et Moukoukoulou-Mindouli, renforcement des capacités de transformation du réseau et mise à niveau des infrastructures de pilotage à distance via le centre de dispatching électrique de Djiri
  • distribution : amélioration des dispositifs de distribution de la moyenne tension, réhabilitation de postes de transformation et renforcement des moyens d’entretien et de contrôle (camions, matériel de sécurité)
  • gestion commerciale et développement des capacités : déploiement de nouveaux outils de gestion de l’information avec la mise en place de logiciels de gestion comptable et clientèle et l’acquisition d’équipements adaptés.
Impacts
  • Fiabilisation de l’approvisionnement en électricité du pays pour contribuer au développement économique et social
  • Amélioration du réseau pour assurer un meilleur équilibre de la desserte en énergie dans l’ensemble du pays et lutter contre les délestages
  • Modernisation de la gestion et consolidation de la situation financière de la société E²C
01/01/2015
Date de début du projet
7 ans
Durée du financement
Secteurs
Congo
Localisation
75 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère de l’Énergie et de l’Hydraulique
Société Énergie électrique du Congo
Bénéficiaires