• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
La stagnation des eaux usées et la récurrence des inondations créent de graves problèmes de sante et de sécurité à Antananarivo. L'AFD contribue à améliorer l'assainissement et le drainage dans la capitale malgache.
Contexte

Le manque d’assainissement est un problème majeur à Madagascar. Les eaux usées ne sont pas traitées et les maladies liées à l’eau sont la deuxième cause de mortalité dans le pays. À Antananarivo, où vivent 2,6 millions d’habitants, le réseau d’assainissement et de drainage est fortement dégradé. Les eaux usées stagnent dans de nombreux quartiers et, en saison des pluies, se mélangent aux eaux pluviales et inondent régulièrement grand nombre de bas quartiers de la plaine. Début 2015, plus de 100 000 personnes étaient déplacées ou sinistrées.

700 000 personnes vivent aujourd’hui en zone inondable dans des conditions alarmantes. Les acteurs publics chargés de l’entretien du réseau d’assainissement ne sont pas suffisamment coordonnés et disposent de moyens très limités. L’amélioration du drainage des eaux usées et la prévention des inondations sont deux urgences sociales et sanitaires pour Madagascar.

Descriptif

Le programme intégré d’assainissement d’Antananarivo vise à améliorer les conditions de vie des habitants de la capitale malgache. L’AFD soutient ce programme via un prêt de 22 millions d'euros à l’État malgache, une subvention de 3 millions d'euros et une délégation de fonds de l’Union européenne de 2,8 millions d'euros. L’État malgache apporte également 6,2 millions d'euros.

Le programme doit permettre de :

  • Mettre à jour les outils de planification urbaine de la ville pour mieux définir ses besoins d’investissements dans le secteur de l’assainissement.
  • Investir dans le réseau d’assainissement et dans la lutte contre les inondations, en priorité dans les quartiers les plus vulnérables : il s’agit notamment de réparer les réseaux d’assainissement et les cinq stations de pompage de la capitale, de créer des dispositifs de secours et de sensibiliser les habitants aux problématiques d’hygiène.
  • Appuyer une réforme de l’assainissement : ce volet vise à clarifier le mandat des différents acteurs et à renforcer leurs moyens, notamment grâce à l’organisation d’Assises de l’assainissement.
Impacts
  • Réduction des maladies liées à l’eau et du taux de mortalité.
  • Protection des habitants face aux risques d’inondation.
  • Amélioration des conditions de circulation en ville.
26/11/2016
Date de début du projet
30/06/2022
Date de fin du projet
6 ans
Durée du financement
Antananarivo
Localisation
Outils de financement
25 000 000
EUR
Montant du financement
En cours
État
Ministère en charge des Projets présidentiels de l'Aménagement du territoire et de l'Équipement
Communauté urbaine d'Antananarivo
Agence de protection contre les inondations de la population d'Antananarivo
Service autonome de maintenance de la ville d'Antananarivo
Bénéficiaires