• logo linkedin
  • logo email
image générique AFD
Au Ghana, 58 % des adultes (plus de 15 ans) ont un compte Mobile Money et/ou dans une institution de microfinance . De fait, le soutien à la structuration et au renforcement du secteur financier non bancaire, encore aujourd’hui très informel, est indispensable et s’inscrit directement dans la politique gouvernementale.
Contexte

Le secteur financier ghanéen est dominé par les institutions bancaires, mais il repose également sur un grand nombre d'institutions financières non bancaires, issues du secteur formel, semi-formel ou en cours de formalisation et donc non régulé. Ces organismes servent le plus souvent le secteur informel, lequel représente 80 % de l’économie ghanéenne, et ont donc un rôle important à jouer dans le financement de l’économie. 

Le projet a contribué à la professionnalisation des « Microfinance Companies », les institutions de microfinance,  afin d’améliorer la qualité des services financiers en faveur des populations défavorisées et des Très Petites Entreprises (TPE).

Descriptif

Afin de contribuer à l’assainissement et au renforcement des capacités du segment de la microfinance au Ghana, le projet a accompagné l’organisation professionnelle Ghana Association of Microfinance Companies (GAMC) et ses membres à travers un programme d’assistance technique ciblant les institutions les plus solides et conformes aux exigences réglementaires. 

Le projet comprenait trois composantes: 

  • le renforcement du centre de formation de GAMC afin de poursuivre la structuration du centre et de ses formateurs et de proposer un programme de qualité portant sur les savoirs fondamentaux en microfinance
  • l’évaluation des Microfinance Companies, membres de GAMC répondant à un certain niveau de professionnalisme dans une logique de transparence sectorielle, et le déroulement d’un programme d’assistance technique visant à accompagner ces derniers
  • le renforcement de l’association professionnelle, GAMC, comme fournisseur de services de qualité auprès de ses membres et comme représentant légitime de ce segment auprès du régulateur.
     
Impacts

Achevé en 2019, le projet a notamment permis :

  • le renforcement du centre de formation de GAMC
  • le renforcement de 52 Microfinance Companies conformes aux exigences réglementaires : sécurisation des dépôts effectués par les bénéficiaires finaux, renforcement de l’accès au crédit via l’émergence de produits plus adaptés, facilité des levées des fonds des institutions de microfinance bénéficiaires auprès d’investisseurs privés et structures de financement
  • le renforcement des capacités de GAMC, afin d’accompagner la démarche de progrès de l’institution.
01/01/2015
Date de début du projet
31/03/2019
Date de fin du projet
4 ans
Durée du financement
Secteurs
Accra
Localisation
Outils de financement
1 500 000
EUR
Montant du financement
Achevé
État
Ghana Association of Microfinance Companies (GAMC)
Bénéficiaires