• logo linkedin
  • logo email
The Global Development Banks’ Architecture_couv

Ce document examine le rôle, l'évolution et la couverture régionale du système des banques de développement multilatérales et nationales (BMD et BND) et des fonds internationaux contre le changement climatique. Il analyse le rôle que les banques de développement devraient jouer pour corriger les défaillances du marché qui caractérisent les systèmes financiers, en particulier dans les pays émergents et en développement. Il conclut que les BMD devraient être capitalisées pour mieux soutenir la reprise des pays émergents et en développement après la crise liée au Covid-19. Elles devraient également être alignées sur les Objectifs de développement durable (ODD) et renforcer leur rôle dans la promotion de l'innovation et de la transformation structurelle, ainsi que leur soutien à l'atténuation et à l'adaptation au changement climatique. Il souligne que les banques de développement devraient fonctionner comme un système, et qu'une meilleure mise en réseau entre les BMD et les BND est essentielle et devrait faire l'objet d'un suivi systématique. Enfin, il souligne que les BMD devraient soutenir le développement de BDN fortes dans les régions où ces institutions sont sous-représentées.

Ce papier de recherche est publié dans le cadre des groupes de travail de l'International Research Initiative on Public Development Banks, et à l'occasion de la 14ème conférence internationale de recherche de l’AFD sur le développement.

Réaliser le potentiel des banques publiques de développement pour atteindre les objectifs de développement durable, c’est l’ambition du programme de recherche lancé par l'Institut de la nouvelle économie structurelle de l'université de Pékin (INSE), et soutenu par l’Agence française de développement, la Fondation Ford et l’International Development Finance Club (IDFC).

Consulter la synthèse pour un aperçu rapide de ce travail et des résultats de recherche

Visionner le pitch vidéo

 

Année de publication :
2020