• logo linkedin
  • logo email
Matching Risks with Instruments in Development Banks

Cet article explore comment les banques de développement devraient déployer des instruments financiers appropriés pour encourager une réelle prise de risque économique tout en minimisant les risques liés à l'ingénierie financière. Nous distinguons les risques économiques réels de l'ingénierie financière ou des risques intermédiaires et soutenons que l'utilisation d'instruments financiers complexes pour obtenir des financements privés supplémentaires peut saper l'orientation politique et conduire à une prise de risque trop importante par les banques de développement. Nous explorons ensuite les avantages comparatifs de différents instruments financiers tels que les prêts, les garanties, les fonds propres et l'assurance pour lutter contre les risques en temps normal. Ensuite, nous synthétisons les caractéristiques communes des réponses des banques de développement à la crise du COVID-19. Enfin, nous proposons des orientations de recherche futures.

Ce papier de recherche est publié dans le cadre des groupes de travail de l'International Research Initiative on Public Development Banks, et à l'occasion de la 14ème conférence internationale de recherche de l’AFD sur le développement.

Réaliser le potentiel des banques publiques de développement pour atteindre les objectifs de développement durable, c’est l’ambition du programme de recherche lancé par l'Institut de la nouvelle économie structurelle de l'université de Pékin (INSE), et soutenu par l’Agence française de développement, la Fondation Ford et l’International Development Finance Club (IDFC).

Consulter la synthèse pour un aperçu rapide de ce travail et des résultats de recherche

Visionner le pitch vidéo

 

Année de publication :
2020