• logo linkedin
  • logo email

La dégradation croissante des eaux souterraines à l’échelle mondiale et leur surexploitation entraînent la multiplication de situations  locales dramatiques.
Les pompages privés pour l’irrigation se sont systématisés dans des contextes peu régulés, faisant de l’agriculture le premier secteur responsable de cette situation.
Lorsque l’agriculture dépend principalement des eaux souterraines, toute son économie se trouve en péril. Il est urgent d’agir.

pdf : 337.85 Ko
auteur(s) :
Olivier Petit (CLERSE, Université d’Artois)
collection :
Policy Brief
pages :
2
numéro :
3
disponible aussi en : fr
337.85 Ko (pdf)
téléchargé 256 fois