Prise en compte des risques climatiques physiques par les banques de développement

publié en avril 2020
Retour d’expérience des premiers travaux du Groupe AFD
  • logo linkedin
  • logo email

Les risques physiques associés au changement climatique résultent des dommages directement causés par les phénomènes météorologiques et climatiques à travers des événements extrêmes ou des évolutions progressives. Pour une banque, l’exposition aux risques physiques est d’abord liée à l’exposition de ses emprunteurs les plus vulnérables à ces aléas. L’Agence française de développement (AFD) a analysé l’exposition de son portefeuille de prêts à ces risques et travaillé à leur intégration dans ses processus d’octroi de nouveaux financements.
 

pdf : 116.33 Ko
auteur(s) :
Camille Laurens-Villain (AFD)
Mariana Deheza (AFD)
Laurent Bergadaa (AFD)
issn :
2271-7404
pages :
4
numéro :
47
disponible aussi en : fr en
116.33 Ko (pdf)
téléchargé 215 fois