• logo linkedin
  • logo email

La transition démographique désigne le passage d’un régime traditionnel où la fécondité et la mortalité sont élevées et s’équilibrent à peu près, à un régime où la natalité et la mortalité sont faibles et s’équilibrent également. Elle est accompagnée de changements dans les taux d’accroissement de la population : une croissance faible dans une première phase, lorsque les taux de mortalité et de natalité sont tous deux élevés, une croissance extrêmement élevée dans une seconde phase, lorsque la mortalité diminue, mais que la natalité reste forte, puis de nouveau une croissance faible dans une dernière phase, avec des taux de mortalité et de natalité tous deux faibles. Le processus de transition démographique a donc pour enjeux principaux l’évolution de la structure par âge de la population, et les défis inhérents à chaque étape de ce processus.
Dans cette publication, nous allons montrer comment les transitions démographiques se déroulent au cours de cette dernière décennie dans les pays d’Afrique subsaharienne, les différentes phases des évolutions de la mortalité, de la fécondité, d’âge au mariage des filles et les facteurs explicatifs de ces changements démographiques. Cela nous permettra de définir les groupes de transitions pour les pays et corrélativement d’établir comment les évolutions économiques et du développement en Afrique sont liées aux indicateurs de la transition démographique.

pdf : 2.4 Mo
auteur(s) :
Eric KOBA
Serge RABIER
coordinateur :
Hélène DJOUFELKIT
issn :
2492 - 2846
pages :
130
numéro :
119
disponible aussi en : fr
2.4 Mo (pdf)
téléchargé 302 fois