• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
A partir de données exhaustives des recensements maliens de la population de 1976, 1987 et 1998, cette étude analyse le processus d‘urbanisation et de spécialisation économique des 10 000 localités maliennes. grâce à un travail d‘appariement minutieux, rarement entrepris même dans les pays développés, nous constituons un panel de l’ensemble des localités et nous définissons les agglomérations urbaines en fonction de leurs tailles, densités et contiguïtés. Nous montrons que le Mali est un pays où la concentration des populations s‘est opérée prioritairement à Bamako et dans des petits bourgs ruraux et que son tissu urbain est très peu dense. La primatialité du système urbain est alors très élevée. L’analyse de la dynamique de l’emploi révèle que le processus d‘urbanisation du Mali s‘accompagne plutôt d‘un processus de dispersion spatiale des emplois.

Cependant, on observe que la croissance des emplois des branches secondaire et tertiaire au sein des villes et des bourgs ruraux de plus de 1000 habitants dépend positivement de la taille des marchés. Les villes maliennes et leurs concentrations d‘habitants permettent donc un dynamisme plus important de l’emploi dans les branches non agricoles. On observe que les zones d‘expansion de la culture du coton sont les zones où la croissance démographique des localités est plus forte, sans pour autant que cela occasionne un dynamisme plus important de l’emploi non agricole.
pdf : 891.84 Ko
pays / région: Afrique Mali
auteur(s) :
Claire BERNARD
Gilles SPIELVOGEL
Sandrine MESPLE-SOMPS
coordinateur :
Réjane Hugounenq
issn :
1958-539X
pages :
66
numéro :
130
disponible aussi en : fr