Cet été, pour célébrer les 20 ans d’engagements du groupe AFD en Ouganda, les murs de brique rouge qui ceignent l’ambassade de France à Kampala ont été décorés de 12 photographies d’auteurs. Offerts à la vue des passants et des conducteurs, les portraits géants mettaient en valeur le travail de trois talentueux photographes ougandais autour de l’accès à l'eau.

L'eau est aussi indispensable à l'Homme qu'insaisissable. À Kampala, trois photographes ougandais ont été sollicités au cours de l'été 2019 pour porter leurs objectifs sur trois programmes symboliques du secteur de l’eau autour de la capitale de l'Ouganda et financés par le groupe Agence française de développement (AFD). À travers leur travail, c'est leur perception des enjeux de l’accès à l’eau qui sourd, dans les quartiers urbains défavorisés, en milieu rural ou encore dans un laboratoire d’analyse des eaux du lac Victoria qui borde la ville.

Kibuuka Mukisa Oscar, plusieurs fois récompensé par le Uganda Press Photo Award, s’est documenté sur le cas d’une famille d’agriculteurs qui vit de la production de lait et de bananes plantain et attend avec impatience l’arrivée d’un réservoir dans la région de Mbarara, à l’Ouest de Kampala, pour faire face aux sécheresses chroniques.

Esther Ruth Mbabazi, photojournaliste et membre du programme National Geographic Explorer, a fait le portrait des habitants de Najjanankumbi, un quartier du Nord de Kampala. Ici, de la clinique médicale à l’école, chacun a besoin d’une eau constante et propre, une mission assurée par le National Water and Sewerage Corporation.

Jjumba Martin, photographe documentariste de talent, a pu accompagner les équipes du National Fisheries Resources Research Institute dans leur routine de prélèvement des eaux du lac autour du village de Ripon, pour vérifier la qualité et analyser la présence et l’évolution de l’algue bleue, fameuse cyanobactérie qui envahit régulièrement la région.

 

Une jeune fille regarde le Lac Victoria - Jjumba Martin pour l'AFD
A view of the exhibition
L'eau, secteur historique pour le groupe AFD en Ouganda

Depuis 20 ans, face à la croissance démographique ougandaise qui met au défi les services publics, l'AFD soutient les investissements nécessaires dans les secteurs de l'eau et l'assainissement.

Le groupe AFD a ainsi financé la production et la distribution d'eau potable dans les zones rurales du Centre-Sud, à Kampala et dans les villes secondaires (Jinja, Mbarara et Masaka). L'AFD appuie également la construction d’infrastructures d'assainissement ainsi que d'approvisionnement en eau potable dans les quartiers informels et le renforcement des prestations de services à la population.

L'action de l'AFD en Ouganda, c'est :

  • 1 milliard d’euros engagés
  • 39 projets financés
  • 500 000 nouveaux bénéficiaires qui ont accès à l’eau à Kampala.