• logo linkedin
  • logo email
L’AFD soutient le Programme d’analyse des systèmes éducatifs des pays de la CONFEMEN (PASEC) et l’Institut international de planification de l’éducation (IIPE) de l’UNESCO pour renforcer le pilotage de la qualité de l’éducation dans les pays francophones d’Afrique subsaharienne.
Contexto

L’Afrique subsaharienne, région où la scolarisation primaire a le plus progressé ces 15 dernières années, est aussi celle où il reste le plus à faire pour réaliser l’éducation pour tous, c’est-à-dire non seulement avoir accès à l’école mais aussi y acquérir les compétences de base. Pour atteindre cet objectif, le pilotage des systèmes éducatifs doit être renforcé via l’amélioration de  la collecte des données et leur utilisation effective pour gérer efficacement la politique éducative et prioriser les réformes. 

Descripción

Le financement contribue au renforcement du pilotage de la qualité de l’éducation à travers la production des données permettant d’analyser les systèmes éducatifs et leurs performances et l’utilisation des données pour la décision politique. 

L’AFD appuie la réalisation de l’évaluation PASEC 2019 dans 15 pays d’ASS, à travers :

  • un appui technique aux pays et la production d’outils méthodologiques et analytiques ; 
  • la mise en œuvre d’actions de renforcement du pilotage de la qualité dans les pays. 

En parallèle, l’AFD contribue au financement de l’IIPE, qui appuie les ministères de l’Éducation de six pays prioritaires pour l’utilisation effective des données dans la définition des politiques éducatives.

Impactos
  • Entre 12 et 15 pays disposent d’une évaluation PASEC des compétences de leurs élèves de 2e et 6e année de primaire
  • Les équipes nationales sont renforcées pour développer leur autonomie dans la conduite et l’analyse des évaluations et dans le pilotage de la qualité de l’éducation
  • 6 pays au moins définissent un plan d’actions prioritaires soutenu par les groupes locaux des partenaires de l’éducation 
  • Des outils méthodologiques et analytiques sont disponibles pour sérier les actions de politique éducative en fonction de leur impact sur les performances du système
  • Les pays échangent sur leurs expériences et les pratiques porteuses d’effets.
01/01/2017
Fecha de inicio del proyecto
Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République du Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Madagascar, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Sénégal, Tchad et Togo.
Lugar
Tipo de financiamiento
10 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
IIPE
CONFEMEN
Beneficiarios