• logo linkedin
  • logo email
Pour répondre aux enjeux de l’urbanisation et du développement du Grand Nouméa, le Syndicat mixte des transports urbains met en œuvre un projet de bus en site propre, le Néobus. Sa réalisation s’accompagne d’une refonte totale du réseau de transport en commun afin d’améliorer la mobilité au sein de l’agglomération.
Contexto

L’agglomération du Grand Nouméa compte près de 180 000 habitants et connaît une croissance démographique importante entraînant un étalement urbain et une forte croissance des flux de personnes. En 2013, le nombre de déplacements journaliers dans l’agglomération s’élevait à 410 000 pour un temps quotidien de déplacement moyen de 63 minutes. Or, la croissance de l’agglomération va encore accentuer les besoins en déplacement : le Syndicat intercommunal du Grand Nouméa (SIGN) prévoit 500 000 déplacements journaliers en 2020 pour le Grand Nouméa. Dans ce contexte, la prédominance de la voiture pèse lourdement sur l’organisation de la mobilité et sur la qualité de vie offerte à ses habitants. Le projet TANEO entend apporter une offre de transport en commun intégrée et attractive et constitue un axe essentiel de la politique d’aménagement de l’agglomération.

Descripción

La première ligne du Néobus reliera le centre-ville de Nouméa au Médipôle de Dumbéa-sur-mer. D’une longueur de 13,3 km, elle comprendra 24 stations distantes d’environ 600 m, dont 8 pôles d’échanges, et deux parking-relais. Ce bus à haut niveau de service offrira un transport de qualité en termes de fréquence (un bus toutes les 5 minutes en heure de pointe), d’amplitude du service (de 5 h à 21 h), de confort, d’information voyageurs et d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Il constituera la colonne vertébrale du futur réseau de transport en commun du Grand Nouméa, appelé TANEO, dont les lignes seront restructurées autour du Néobus afin d’assurer la desserte fine de l’ensemble de l’agglomération. Ce nouveau réseau disposera d’une billetterie et d’un tarif unique et permettra des correspondances fluidifiées et une information aux voyageurs renforcée. Le projet prévoit enfin de développer les modes doux avec la réalisation de pistes cyclables et de voies piétonnes à proximité du Néobus. Le coût total de la ligne 1 est estimé à 20 milliards de FCFP. La mise en service de la ligne 1 est prévue en 2019.

Impactos

Ce projet structurant pour l’agglomération permettra :

  • d’améliorer la mobilité en favorisant l’accès aux services de santé et d’éducation, à l’emploi et aux administrations, en offrant une alternative économique aux véhicules individuels et en réduisant de manière générale les coûts globaux de transport (délais, sécurité routière et nuisances environnementales) ;
  • de préserver le cadre de vie des habitants et de lutter contre le changement climatique ;
  • de participer à l’aménagement du territoire en reliant les pôles existants et futurs de l’agglomération et en désenclavant certains quartiers anciens ;
  • de favoriser l’activité économique en facilitant les déplacements vers les centres villes et zones commerciales. La fréquentation attendue est estimée à 9,2 millions de passagers annuels à la mise en service et à 15,2 millions en 2030.
20/06/2016
Fecha de inicio del proyecto
31/12/2019
Fecha de finalización del proyecto
25 ans
Periodo de financiación
AGGLOMERATION DU GRAND NOUMEA
Lugar
Tipo de financiamiento
8 700 000 000
CFP soit
73 000 000
Euros
Monto de financiación
En cours
Estado
Syndicat mixte des transports urbains (SMTU)
Beneficiarios
La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)
Cofinanciadores