• logo linkedin
  • logo email
Le transport rural, en particulier le transport routier, est un catalyseur du développement économique. Grâce à ce projet, 1 130 kilomètres de routes rurales seront réhabilitées afin d’améliorer l’accès aux services de base de la population rurale et l’accessibilité des zones rurales productives de la plaine centrale du Cambodge.
Contexto

80 % de la population cambodgienne vit en milieu rural, avec une forte concentration dans la grande plaine centrale, le long du Mékong et autour du Tonlé Sap. Bien que le taux de pauvreté ait diminué significativement de 47,8 % en 2007 à 19,8 % en 2011 grâce à une forte croissance économique, les niveaux de pauvreté en milieu rural restent importants. L’agriculture et les activités connexes, qui contribuent à hauteur de 39 % du PIB et emploient 70 % de la population, sont fortement handicapées par la mauvaise qualité du réseau des routes rurales. Cet handicap est d’autant plus fort pendant la saison des pluies, quand les zones de la plaine centrale sont inondées et les routes en terre impraticables. Pour atteindre ces objectifs, le Programme national de développement stratégique (NSDP 2009-2013) et la Stratégie rectangulaire III (2013-2018) placent le développement des infrastructures, notamment routières, comme une priorité pour la croissance et le développement du pays.

Descripción

En 2010, la Banque asiatique de développement a initié un premier programme d’amélioration du réseau de routes rurales (RRIP-1) auprès du ministère du Développement rural incluant la réhabilitation de 550 km de routes rurales dans 7 provinces agricoles du nord-est du pays. Ce projet (appelé RRIP-2, deuxième phase) a été formulé sur la base des enseignements tirés de la première phase.

La finalité du projet est de soutenir la croissance économique cambodgienne, améliorer l’accès aux services de base de la population rurale en tout temps et diminuer la pauvreté avec :

  • La réhabilitation de 1 130 km de routes rurales dans 9 provinces ;
  • Le renforcement des capacités des acteurs impliqués dans la gestion des infrastructures routières ;
  • L’amélioration des conditions socio-économiques des populations locales par la mise en œuvre de sensibilisation et de formation des communautés aux méfaits du développement routier (sécurité et santé) ;
  • Le désenclavement des îles du Mékong dans la province de Kampong Cham et l’amélioration de la résilience de ces zones fortement inondables aux variations climatiques.
Impactos
  • Économique : l’amélioration des conditions de circulation bénéficie à tous les types de transport, de voyageurs comme de cultures marchandes et autres produits pour alimenter des marchés locaux ou urbains et s’approvisionner en marchandises et produits de première consommation.
  • Social : création d'emplois directs et indirects pendant et après la période des travaux, accès à de nouveaux débouchés pour les productions locales, diminution du coût des intrants et des biens de consommation, désenclavement social par facilitation de l’accès aux infrastructures sociales, administratives et culturelles.
19/05/2015
Fecha de inicio del proyecto
31/05/2035
Fecha de finalización del proyecto
20 ans
Periodo de financiación
Kampong Cham, Takeo, Kampong Speu, Kampong Chhnang, Pursat, Battambang, Banteay Manchey, Siem Reap, Kampong Thom
Lugar
Tipo de financiamiento
35 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Royaume du Cambodge
Beneficiarios
Banque asiatique de développement
Cofinanciadores