• logo linkedin
  • logo email
Afin d'améliorer l'accès à une eau de qualité des habitants du village de Favard, qui ne disposent que d'un captage d'eau éloigné et relié à une unité de traitement hors service, l'AFD finance la sécurisation et la mise aux normes du système de production en eau potable.
Contexto

La Communauté d’agglomération du Centre Littoral (CACL) est composée de six communes (Cayenne, Macouria, Matoury, Montsinéry-Tonnégrande, Rémire-Montjoly et Roura) et regroupe actuellement une population de l'ordre de 130 000 habitants, soit 50 % de la population de la Guyane sur 6 % du territoire. La production et la gestion de l’eau potable font partie des compétences de la CACL. Ainsi, en 2014, la CACL a produit 12 millions de mètres cubes d’eau potable et géré pour son compte 38 500 abonnés. Du fait de son isolement, le village amérindien de Favard est dans une situation particulière en matière d'accès à l'eau. Actuellement, les 150 habitants du village disposent d’un petit réseau d’eau potable mis en place par le Conseil général, qui alimente deux bornes fontaines situées dans le centre du village. Le captage en tant que tel est situé à trente minutes de marche le long d’un layon pentu. Du fait de sa localisation, l’entretien de cet ouvrage par les services municipaux est difficile, d’autant plus que le réseau EDF n’est pas disponible au village. De plus, ce captage est relié à une unité de traitement qui est hors service.

Descripción

La CACL a sollicité l’AFD pour un prêt de 200 000 euros afin de financer la sécurisation et la mise aux normes de la production d’eau potable sur le site de Favard à Roura. Cette opération d’une importance capitale pour la CACL permettra d’alimenter en eau potable le village amérindien de Favard, très excentré par rapport au bourg de Roura. Ces travaux de sécurisation et de mise aux normes de la production d’eau potable comprennent essentiellement les ouvrages suivants :

  • Réaménagement du captage ;
  • Création d’un réservoir d’une capacité de 6 m3 ;
  • Création d’une unité de traitement (y compris alimentation électrique) solaire ;
  • Création d’un local technique et de la clôture périphérique.

Les travaux engagés par la CACL vont permettre de garantir un accès à une eau potable de qualité à la population du village avec la création d’un réservoir d’une capacité de 6 m3 et d’une unité de traitement alimentée par des panneaux solaires.

Impactos
  • Alimenter en eau potable les 150 habitants du village amérindien de Favard ;
  • Améliorer la santé de la population et éviter les risques de contamination et de maladies grâce à un accès à une eau de qualité.
18/05/2015
Fecha de inicio del proyecto
31/08/2015
Fecha de finalización del proyecto
10 ans
Periodo de financiación
Tipo de financiamiento
200 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Communauté d’agglomération du Centre Littoral (CACL)
Beneficiarios
Cofinanciadores