• logo linkedin
  • logo email
Afin d’améliorer les conditions de vie dans douze municipalités affectées par la crise syrienne, le projet porté par l’ONG libanaise Arcenciel a pour objectif d’améliorer la gestion des déchets ménagers en proposant la mise en place d’un système de tri, de collecte, et de recyclage des déchets valorisables.
Contexto

La crise syrienne a entraîné l’exil de plus de trois millions de réfugiés vers les pays voisins, selon le HCR, et principalement au Liban, en Turquie et en Jordanie, exacerbant les vulnérabilités existantes, notamment au Liban et en Jordanie. Cet afflux massif a des répercussions économiques immédiates pour les populations hôtes. Dans les deux pays, la surexploitation des ressources économiques et la saturation des services publics locaux font craindre une exacerbation des tensions communautaires, accentuées par la perception que l’aide internationale est destinée majoritairement aux réfugiés.

Pour participer à l’amélioration des conditions de vie des réfugiés syriens et de leurs communautés d’accueil, et à la suite d’un appel à propositions lancé fin 2013, l’AFD finance quatre projets d’ONG au Liban pour un montant total de trois millions d’euros. Ces projets impliquent 26 municipalités et dix ONG libanaises et françaises. Les financements accompagnent des ONG déjà mobilisées sur ces territoires, possédant un ancrage et une expertise forte, en leur donnant les moyens de mieux répondre à la demande accrue du fait de la crise.

Les projets associent les différents acteurs publics locaux afin d’en garantir leur appropriation. Ils s’appuient sur une méthode de concertation et de participation des populations locales permettant une prise en charge, des populations réfugiées comme des populations hôtes, contribuant ainsi activement à la réduction des sources de tensions entre communautés. Les interventions sont ciblées dans des quartiers (en zone urbaine) ou des villages (en zone rurale). Ce projet est mené dans le cadre de la Facilité ONG Liban - Jordanie en réponse à la crise syrienne.

Descripción

Le projet porté par l’ONG libanaise Arcenciel est centré sur la problématique des déchets ménagers. Il vise à améliorer la gestion des déchets ménagers en proposant la mise en place d’un système de tri, de collecte, et de recyclage des déchets valorisables, dans douze municipalités affectées par la crise syrienne : Taanayel, Jditah, Bar Elias (Bekaa), Halba, Jdideh, Cheikh Taba (Akkar), Ajaltoun, Aintoura, Baabda (Beyrouth/Metn), Damour, Naameh, Jiyeh (Chouf).

Le projet comporte plusieurs actions :

1 - Renforcer la résilience du service de collecte et de stockage des déchets dans 12 municipalités par :

  • L’installation de bennes de tri et de points de collecte.
  • L’acquisition de véhicules de collecte.
  • L’aménagement et l’équipement de centres de préparation au recyclage.
  • La collecte des déchets recyclables (papier, carton, plastique, métal) et leur vente à des usines de recyclage.

2 - Mettre en place des activités de sensibilisation, de concertation et de formation des acteurs municipaux et privés, ainsi que des habitants.

3 - Un manuel pour le tri et le recyclage des déchets ménagers sera distribué aux ministères concernés et aux municipalités du Liban.

Impactos

La mise en place d’un système de gestion durable des déchets municipaux aura des effets positifs sur les plans :

  • Économique : la vente des déchets recyclables génère des revenus pour l’ONG le recyclage diminue les volumes de déchets à traiter, et par conséquent permet de prolonger la durée de vie des centres d’enfouissement existants.
  • Environnemental : la pollution de l’eau, du sol et de l’air par les déchets est minimisée par le recyclage et la réutilisation des matières valorisables.
  • Social : le projet permettra de réduire considérablement les risques sanitaires liés à la proximité des déchets des zones habitées par les populations réfugiées et des communautés hôtes chaque tonne de déchets recyclable collectée et vendue permettra le financement d’un service social fourni par arcenciel répondant aux besoins identifiés par la municipalité ou l’organisation productrice de déchets.

Ce projet est fondé sur une expérience réussie de montée en puissance des actions de l’ONG DASRI pour la collecte et le traitement des déchets hospitaliers à risque infectieux, démontrant la capacité de l’ONG à construire et à gérer une filière pérenne de collecte et de traitement des déchets (75 % des hôpitaux publics et privés desservis avec prestations facturées aux clients). Aussi, la mise en œuvre du projet à une échelle pilote de 12 municipalités a pour ambition de nourrir la stratégie nationale de gestion des déchets ménagers.

17/07/2014
Fecha de inicio del proyecto
31/12/2017
Fecha de finalización del proyecto
Bekaa, Nord Liban, Mont Liban
Lugar
Tipo de financiamiento
999 912
EUR
Monto de financiación
Achevé
Estado
Arcenciel
Taanayel
Jditah
Bar Elias (Bekaa)
Halba
Jdideh
Cheikh Taba (Akkar)
Ajaltoun
Aintoura
Baabda (Beyrouth/Metn)
Damour
Naameh
Jiyeh (Chouf)
Beneficiarios