• logo linkedin
  • logo email
À la suite du conflit de 2006, l’AFD a mis en place des lignes de crédit auprès de 5 banques libanaises afin de soutenir la relance des petites et moyennes entreprises impactées.
Contexto

Le conflit avec Israël en 2006 a affecté la population libanaise, entraîné la destruction de nombreuses infrastructures et affaibli les activités économiques. En 2007, la stagnation économique et les effets du conflit de 2006 avaient conduit à une aggravation du déficit budgétaire. Afin de contribuer à la relance de l’activité économique et à la reprise de la croissance, la France a annoncé lors de la « conférence internationale pour le soutien au Liban » (« Paris III »), sa contribution à hauteur de 500 millions d’euros, dont un prêt de 125 millions d’euros aux banques libanaises pour la mise en place de lignes de crédit concessionnelles en faveur des petites et moyennes entreprises (PME) fragilisées par les conflits de 2006.

Descripción

Cinq banques libanaises bénéficient des ressources concessionnelles et offrent à leurs clientèles de PME et aux Institutions de Microfinance (IMF), des crédits ayant des caractéristiques financières favorables en termes de  taux d’intérêt et de durée. Le montant total des fonds mobilisés s’est finalement élevé à 70 M€ pour la relance des PME, et 30 M€ pour le financement de programmes dans les secteurs de l’éducation et de la santé. Les dommages que les PME ont subis, suite au conflit militaire et de la crise économique qui en a découlé, sont de natures directes et indirectes.

Ainsi le crédit mis à la disposition des PME, était destiné à financer :

  • les actifs physiques de ces entreprises : reconstruction/réhabilitation d’installations, remplacement d’équipement détruits, reconstitution de stocks - outils ;
  • les activités renforcements de fonds de roulement et de restructuration de dettes.
Impactos

Le projet a contribué à conforter la situation financière des sociétés affaiblies par le conflit, et a permis le financement de 136 opérations et a favorisé le maintien de 7437 emplois. La majorité des financements octroyés concernent les secteurs du commerce (47 %) et de l’industrie légère (31 %).

01/01/2007
Fecha de inicio del proyecto
31/12/2010
Fecha de finalización del proyecto
Sectores
Sud Liban
Lugar
Tipo de financiamiento
70 000 000
EUR
Monto de financiación
La Banque AUDI
La Banque Libano-Française
La Banque Byblos
La Société Générale de Banque au Liban
La Fransabank
Beneficiarios