• logo linkedin
  • logo email
Le projet avait pour but de faire émerger des orientations politiques et des modes d’action innovants pour la promotion d’un nouveau modèle de développement agricole au service du rééquilibrage régional et inclusif des petits et moyens agriculteurs.
Un projet d'adaptation aux changements climatiques.
Contexto

Dans le cadre de l’évolution des politiques publiques tunisiennes, en particulier après les événements du 14 janvier 2011, la Tunisie souhaite réaliser des actions de renforcement des capacités de son ministère de l’Agriculture et de la société civile agricole tunisienne, afin d'appuyer l'émergence de nouvelles orientations pour le modèle de développement agricole tunisien. Ce financement s’inscrit dans un contexte agricole difficile compte-tenu des limites du modèle actuel. L’État tunisien post-révolution met l’accent sur la question du "rééquilibrage territorial" et sur l’importance d’une politique agricole rénovée.

Descripción

Le projet est organisé autour de trois "incubateurs" (ou points d’application) et d’un "Laboratoire d’idées" qui ont pour vocation de faire émerger des propositions en se concentrant sur des segments particuliers de la problématique de développement du secteur agricole.

L’incubateur n°1, appelé FINAGRI, a pour vocation d’approfondir le chantier de travail sur les outils innovants de financement de l’agriculture en Tunisie, sous la maîtrise d’ouvrage du Ministère de l’agriculture (DGFIOP). Dans le cadre de la mise en place d’une opération pilote de mise en place de cellules de gestion en Tunisie, le projet finance un partenariat entre l’Agence de Promotion des Investissements Agricoles (APIA) et un centre de gestion en France (CER France).

L’incubateur n°2, MANAGRI, a pour vocation de formuler un nouveau programme de mise à niveau des exploitations agricoles, incluant les exploitations agricoles de petite et moyenne taille, sous la maîtrise d’ouvrage du Ministère de l’agriculture (DGPA).

L’incubateur n°3, CONSEILAGRI, a pour vocation de mettre en place des actions de terrain centrées sur la fourniture d’un service technico-économique de proximité à des groupes de petits et moyens agriculteurs dans des régions semi-montagneuses du pays. L’objectif est de montrer l’importance de renouer avec une culture de "terrain" dans les pratiques d’accompagnement et de planification (par l’administration et les groupements) des processus de développement dans le milieu agricole tunisien. La mise en œuvre sera assurée par la société civile au travers de deux associations tunisiennes, à savoir le Groupement d’Éleveurs de la Race Tarentaise (GERT) et l’Association Pour l’Agriculture Durable (APAD). Le Laboratoire d’idées, IDEAGRI, a pour vocation de créer des espaces de concertation entre les membres de la société civile et le gouvernement tunisien, dans le but de contribuer à la formulation d’un nouveau modèle de développement pour la Tunisie.

Impactos

-

29/03/2012
Fecha de inicio del proyecto
30/06/2015
Fecha de finalización del proyecto
3 ans
Periodo de financiación
Tunisie
Lugar
Tipo de financiamiento
500 000
EUR
Monto de financiación
Achevé
Estado
Ministère tunisien de l'Agriculture des Ressources hydrauliques et de la Pêche
Groupement des Éleveurs de Vaches Tarentaises
Association pour l'Agriculture Durable
Beneficiarios