• logo linkedin
  • logo email
Face aux défis de reconstruction, de structuration de l'éducation primaire et de l'accueil de vingt millions d'élèves en 2020, l'AFD soutient l'Etat congolais dans un programme national de formation et de rémunération des enseignants ainsi que dans la réhabilitation communautaire des écoles dans trois provinces.
Contexto

En République démocratique du Congo (RDC), le secteur de l’éducation a été fortement touché par les conflits et a survécu grâce à la mobilisation des familles et des congrégations religieuses. Au défi de la reconstruction s’ajoutent ceux de la structuration du système et de l'accueil d'une population scolaire qui passera de 12 à 20 millions d’élèves d’ici 2020. Si le taux de scolarisation est en forte augmentation, l’achèvement du cycle primaire par les élèves reste difficile, en particulier pour les filles et les populations les plus vulnérables pour lesquelles le principal frein à la scolarisation reste le coût de l’école. Le projet APEP, financé précédemment par l’AFD, a permis d’appuyer le gouvernement dans la préparation d’un Plan intérimaire de l’éducation et dans l’expérimentation de modes opératoires simples et adaptés qui vont être déployés à plus grande échelle grâce à ce deuxième soutien.

Descripción

Ce financement a pour objectif de permettre un accès équitable à une éducation de qualité aux enfants de RDC. Le projet a pour objectif de :

  • Renforcer l’offre de scolarisation en réhabilitant et en complétant les infrastructures et l’équipement d’écoles primaires existantes, notamment par une méthode de construction en matériaux locaux avec l’appui des communautés. Au total 1 000 salles de classes seront construites dans 152 écoles.
  • Améliorer la qualité des prestations des écoles par la formation des instituteurs en déployant un dispositif de formation à distance qui touchera 10 à 15 000 enseignants.
  • Accompagner la "budgétisation" de postes d’enseignants, aujourd’hui payés par les parents d’élèves. Environ 25 000 enseignants actuellement non payés intégreront le fichier de la paie grâce à un dispositif de refinancement de leur 1re année de salaire.
  • Appuyer le ministère de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel dans la mise en œuvre du projet, dans le suivi du Plan intérimaire de l’éducation et dans la préparation d’une stratégie sectorielle avec la mise en place d’un dispositif d’appui technique et institutionnel.

Les deux premières composantes seront concentrées dans les provinces du Bandundu, Bas-Congo et Kinshasa. Les deux autres toucheront l’ensemble du territoire.

Impactos

-

31/03/2014
Fecha de inicio del proyecto
30/06/2019
Fecha de finalización del proyecto
6 ans
Periodo de financiación
Bas-Congo/Kinshasa/Bandundu
Lugar
40 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
Ministère de l'Education primaire secondaire et Initiation à la nouvelle citoyenneté
Beneficiarios