• logo linkedin
  • logo email
Ce projet de développement du secteur de la santé avait pour objectif d’améliorer l’état de santé des populations par un accès plus équitable à des services de qualité et par un meilleur contrôle des maladies transmissibles et émergentes.
Contexto

La situation sanitaire du Laos progresse lentement malgré une nette amélioration au cours des dernières années. Les facteurs en cause sont la faible offre de soins, la répartition inéquitable de la population sur l’ensemble du territoire et l’attachement aux traditions (le recours à l’automédication par exemple). L’accès aux services de santé présente d’importantes disparités entre les zones urbaines et rurales, entre les hommes et les femmes, et entre les groupes ethniques. Les maladies transmissibles et les pathologies de la mère et de l’enfant sont encore des problèmes de santé majeurs, notamment chez les populations rurales. Le Laos est l’un des pays de la région avec le plus fort taux de mortalité infantile pour les enfants de moins de 5 ans et de mortalité maternelle. Quant aux maladies infectieuses telles que le VIH/Sida, le paludisme et la tuberculose, elles constituent la plus grande cause de morbidité et de mortalité du pays.

Descripción

La finalité du projet était de :

  • améliorer l’état de santé des populations par un accès plus équitable à des services de qualité et par un meilleur contrôle des maladies transmissibles et émergentes, dans les provinces de Savannakhet et de Vientiane ; 
  • améliorer la qualité et l’accessibilité financière des services de santé en particulier pour la mère et l’enfant par l'appui au programme national de Community Based Health Insurance (CBHI) couplé au renforcement de la qualité des services mère-enfant dans les hôpitaux de district et régionaux en contrat avec le CBHI ;
  • renforcer la réponse nationale à la lutte contre le VIH/SIDA : appui au programme national de lutte contre le SIDA et appui au renforcement des capacités de l’hôpital national de référence (MAHOSOT) ;
  • développer des capacités de surveillance, de contrôle et de recherche sur les maladies émergentes : création de l'Institut Pasteur du Laos.
Impactos
  • Effets économiques : protection des ménages vulnérables ; prise en charge plus précoce de la maladie pour limiter l’absentéisme au travail ; diminution du poids de la dépense de santé ; amélioration de la productivité en allongeant la durée de vie des personnes vivant avec le VIH/SIDA.

  • Effets sociaux : lutte contre les inégalités sociales de santé.

  • Effets environnementaux : respect des normes internationales de protection de l’environnement pour la construction du bâtiment de l’IP-Laos ; mise en place d’un dispositif de traitement des déchets pour les laboratoires ; filtrage de l’air avant rejet à l’extérieur ; sécurisation des activités, des produits manipulés et des équipements au sein des laboratoires.

05/04/2007
Fecha de inicio del proyecto
05/04/2014
Fecha de finalización del proyecto
7 ans
Periodo de financiación
Savannakhét
Lugar
Tipo de financiamiento
7 000 000
EUR
Monto de financiación
Achevé
Estado
Ministère de la Santé
Beneficiarios