• logo linkedin
  • logo email
Après avoir financé l’autoroute à péage, l’AFD continue à accompagner le Sénégal dans sa stratégie d’amélioration de la mobilité urbaine dans la ville de Dakar. Le projet du Train Express Régional (TER) Dakar-Diamniadio contribuera à désengorger la capitale et à la faire rayonner au niveau de la région.
Contexto

La gestion de la mobilité urbaine et la desserte des banlieues est l’un des défis majeurs de la capitale (3 millions d’habitants), au regard de son urbanisation croissante (accroissement de 100 000 habitants par an, soit 3 % par an) et de sa géographie concentrant les activités métropolitaines en pointe de la presqu'île.

Dans sa volonté de désengorger Dakar (centre-ville hypertrophié, banlieues dortoirs), le gouvernement a lancé un projet ambitieux de développement d’une ville nouvelle/pôle urbain à Diamniadio. 

Le Train Express Régional (TER) de Dakar-Diamniadio répond à une vision à long terme du développement de l’agglomération de Dakar. Il constitue la première priorité des autorités sénégalaises dans le domaine des infrastructures dans la cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE). Le second projet structurant pour l’agglomération de Dakar est un projet de bus en site propre (ou BRT), soutenu notamment par la Banque mondiale.

Descripción

Le projet TER Dakar-Diamniadio vise à doter l’agglomération de Dakar d’un système ferroviaire de transport de masse rapide, moderne et capacitaire avec pour objectif dans sa 1re phase de desservir la banlieue sur 38 km de la gare centrale de Dakar à la future ville nouvelle de Diamniadio. Une extension permettant de relier l'aéroport international de Blaise Diagne (AIBD) en 45 minutes est programmée dans une 2e phase (19 km supplémentaires).

Le projet consiste à :

  • Doubler la voie à écartement standard.
  • Renouveler la voie métrique existante sur l’emprise ferroviaire actuelle du Petit Train de Banlieue (PTB).
  • Électrifier des voies de TER.
  • Acquérir du matériel roulant bi-mode (électrique et diesel) : alimentation électrique, vitesse de pointe de 160 km/h, fréquence de desserte : 10 minutes (6 trains par heure en unité double).
Impactos

Le projet devrait contribuer au désengorgement de la capital sénégalaise en offrant un moyen de transport moderne et fiable améliorant ainsi la mobilité et le développement de Dakar. Le projet devrait plus particulièrement permettre :

  • Le transport de 110 000 passagers/jour à la mise en service à 215 000 à horizon 2025. 
  • Des gains de temps de plus de 45 minutes pour les usagers du TER : diminution du temps de parcours moyen à l’heure de pointe.
  • Une réduction des émissions de gaz à effet de serre de près de 19 000 tonnes  de CO2 par an.
14/12/2016
Fecha de inicio del proyecto
01/12/2019
Fecha de finalización del proyecto
20 ans
Periodo de financiación
Dakar - Diamniado
Lugar
Tipo de financiamiento
100 000 000
EUR
Monto de financiación
En cours
Estado
État du Sénégal
Beneficiarios
Banque africaine de développement (BAD)
Banque islamique de développement
Etat du Sénégal
Cofinanciadores