• logo linkedin
  • logo email
Après six mois d’accompagnement ponctués de séminaires au Cap ou à Dakar, le programme d’émergence des leaders de l’Afrique de demain LeAD Campus vient de clôturer son programme à Paris. L'occasion de distinguer trois lauréats récompensés pour leur sens de l’innovation et de l’audace.

Rangez les cahiers, fermez les cartables : l'heure de la fin des cours a sonné pour LeAD Campus. Les 27 participants à l’édition 2018 de ce programme unique conçu pour identifier, faire monter en compétences et mettre en relation les leaders de l’Afrique en ont terminé avec leur formation de haut niveau.

LeAD Campus apporte des éclairages, des analyses sans préjugés et prépare les participants – individuellement et collectivement – à conduire le changement, à travers les réseaux qui se créent à l’échelle du continent.   

Thomas Mélonio, directeur exécutif Innovation, Recherche et Savoirs à l’AFD

Avant de mettre à profit ses nouveaux acquis, la promo 2018 s'est réunie une dernière fois au grand complet le 29 septembre pour une remise de prix dans la prestigieuse enceinte de Sciences Po Paris. Trois prix d’excellence respectivement sponsorisés par l’AFD, Proparco et la Fondation d’entreprise Elle ont été décernés aux porteurs des projets les plus enthousiasmants :

Prix du projet responsable

Apolline Keou reçoit le prix du projet responsable pour Greenpack, une entreprise d’emballages papiers et cartons verts, destinés à se substituer aux emballages en plastique, fléau du XXIe siècle. 

Prix du meilleur entrepreneur

Letsogile Emmanuel Kennedy est récompensé pour Naledi Housing Project, son projet de production d’écobriques à partir de déchets de plastique. Une activité qui lutte, dans le même temps, contre la crise du logement au Bostwana.

Prix pour l’entreprenariat féminin

Ce prix revient à Imane Agoujil pour son entreprise Itrane qui appuie, via une plateforme en ligne, la commercialisation de produits du terroir marocain faits par des femmes micro-entrepreneurs.


Les partenaires académiques de LeAD Campus, représentés par Nicole Bryant, directrice de Sciences Po Executive Education, Thomas Mélonio, directeur exécutif Innovation, Recherche et Savoirs à l’AFD, Marianne Camerer, directrice du programme Building Bridges à la Nelson Mandela School of Public Governance et Idrissa Mbengue, directeur-associé à l’ISM, n’ont eu de cesse de rappeler l’importance de ce programme innovant dans le paysage académique actuel.


 

LeAD Campus, c’est un voyage géographique, intellectuel, personnel au long cours.

 


 

Nicole Bryant, directrice de Sciences Po Executive Education

Plus qu’un voyage, le programme, qui a déjà formé près de 80 femmes et hommes en provenance de plus de 26 pays du continent africain depuis sa création en 2016, restera leur « maison, avec des fondations au Cap, des murs à Dakar et un toit à Paris », formule joliment Idrissa Mbengue, directeur-associé à l’ISM de Dakar.

Une formation de haut niveau

Avant ces festivités, les 27 membres de la promotion 2018 issus de 15 pays d’Afrique différents s’étaient retrouvés pendant une semaine, à Paris. Au programme : des sessions de travail sur les enjeux géopolitiques et de stratégies de développement à l’échelle mondiale et africaine, les défis liés au développement durable, les nouveaux modèles économiques et managériaux, l’impact social, l'innovation et l’économie inclusive.

Désormais parés pour appliquer les enseignements de LeAD Campus dans leur carrière professionnelle, les 27 leaders africains ne vont pas laisser leurs sièges inoccupés bien longtemps. 

2019 dans le viseur

L’heure est déjà venue de préparer la prochaine rentrée : pour la quatrième année consécutive, LeAD Campus lance son recrutement à destination des hauts potentiels africains pour fournir les rangs de la promotion 2019. Dès à présent, les candidatures sont ouvertes aux entrepreneur(e)s, cadres ou dirigeant(e)s du secteur privé, du secteur public et du tissu associatif.

Accessible aux anglophones comme aux francophones, la formation permet à ses participants de développer leur leadership et de renforcer leur compréhension des fondamentaux du business dans le contexte africain, tout en favorisant l’innovation et l’avènement de nouveaux modèles économiques inclusifs. 

LeAD Campus, c’est aussi l’apport d’un réseau à l’échelle du continent grâce aux mentors et aux experts rencontrés tout au long du parcours. « Leadership, Business, Impact » sont le leitmotiv de ce programme d’accélération de six mois compatible avec une activité professionnelle. La nouvelle vague en cours de recrutement aura rendez-vous en avril 2019, au Cap, pour continuer de surprendre l’Afrique.


Lire aussi :

La présentation détaillée du programme Lead Campus

Les formations courtes proposées par l'AFD

La Fondation Tony Elumelu lance 10 000 jeunes entrepreneurs

Marguerite Abouet : « Nos histoires sont aussi passionnantes que celles de "Dallas" »

« Créer des synergies entre recherche et politiques publiques »